MetalZone débarque sur ton mobile !
Lecture 12 min.

Red Hot Chili Peppers : Quand le Rock et le Punk rencontrent la Funk et le Rap !

Red Hot Chili Peppers est un groupe de Rock américain, originaire de Los Angeles, en Californie. Le style musical du groupe est unique et innovant, brisant les codes de la musique Rock alors en vigueur, s’appuyant sur un mélange de Rock Alternatif, de Funk, de Punk Rock, de Rap et de Rock Psychédélique et des performances scéniques explosives et mémorables ! Avec plus de 80 millions de disques vendus dans le monde, Red Hot Chili Peppers est le groupe qui a connu le plus de succès dans l’histoire du Rock Alternatif, détenant les records du plus grand nombre de singles numéro un et du plus grand nombre de chansons figurant dans le top 10 du classement Billboard dans la catégorie : musique alternative. Au-delà des tragiques décès et des addictions aux drogues, des conflits directs avec l’industrie musicale et une partie du public, comment Red Hot Chili Peppers a pu s’imposer en tant que légende contre tous et ses propres démons intérieurs ?

Les difficiles débuts et les immédiates complications

Comme c’est souvent le cas, l’histoire de Red Hot Chili Peppers a commencé par une solide amitié entre Michael Peter Balzary, Anthony Kiedis et Hillel Slovak qui se sont rencontrés à la fin des années 1970, à la Fairfax High School de Los Angeles.

Michael Peter Balzary, surnommé Flea depuis, est devenu une référence dans l’univers des bassistes et a même été considéré comme le deuxième meilleur bassiste de tous les temps par le célèbre magazine américain Rolling Stone. Il est jusqu’à nos jours [2021] le bassiste de RHCP. Flea a développé un jeu de basse caractéristique reconnaissable en quelques notes, intégrant les influences de la Funk (le Slapping) mais aussi celles du Punk et du Hard Rock.

Quant à Anthony Kiedis, il est jusqu’à nos jours [2021], le chanteur et la figure de proue de RHCP et sera reconnu pour son génie pour l’écriture de paroles. Ses influences éclectiques croisent le Rock, la Funk, le Punk, le Rap mais aussi les musiques Folk et Country, ce qui contribuera grandement à l’édification du style RHCP si unique et percutant.

Hillel Slovak, qui était le guitariste fondateur du groupe et ses deux camarades ont commencé à chercher un batteur afin de compléter le groupe et avec le recrutement de Jack Irons, Red Hot Chili Peppers est né en 1983.

Grâce à ses multiples performances scéniques dans la région de Los Angeles, RHCP a acquis rapidement une petite notoriété qui lui a permis de signer son premier contrat avec un major, EMI Group. Cependant, avant même le début de la carrière du groupe à proprement parler, il y a eu un premier coup d’éclat. En effet, Hillel Slovak et Jack Irons ont décidé de quitter Red Hot Chili Peppers afin de poursuivre un autre projet, le groupe What Is This. What Is This qui porte bien son nom, Qu’est-ce que c’est ? Hillel et Jack ont certainement eu le flair du siècle !

Cliff Martinez à la batterie et Jack Shermann à la guitare ont rejoint RHCP afin d’enregistrer son premier album, The Red Hot Chili Peppers, sorti en 1984. Les tumultes des premières années ont largement impacté cet opus qui n’a pas été un franc succès mais a tout de même permis à RHCP d’accroître légèrement sa faible notoriété sur la scène Rock marginale !

Le groupe inconnu, What Is This, a littéralement explosé en plein vol et c’est ainsi que Hillel Slovak a rejoint de nouveau ses camarades pour reprendre sa place au sein de RHCP en tant que guitariste. Suite au retour du fils prodige, Freaky Styley est sorti en 1985, cet opus a marqué une évolution de la première production, mais n’a pas non plus été un franc succès.

Avec un deuxième retour, celui de Jack Irons à la batterie, RHCP a sorti son troisième album, The Uplift Mofo Party Plan, en 1987. Aprés plusieurs tentatives, c’est bien le troisième essai qui s’est avéré concluant et The Uplift Mofo Party Plan a lancé la carrière de RHCP dans l’univers du Rock. Mais ce premier succès a rapidement été terni par le décès tragique, de Hillel Slovak, d’une overdose d’héroïne le 25 juin 1988.

Cette tragédie a eu raison de Jack Irons, qui a quitté définitivement le groupe la même année et alors que Anthony Kiedis est également confronté à des problèmes de dépendance, l’aube s’est levé… En 1988, Chad Smith à la batterie et John Frusciante à la guitare ont intégré le groupe, toujours avec Flea à la basse et Anthony Kiedis au chant. Cette formation a forgé la légende Red Hot Chili Peppers !

Le quatrième opus du groupe, Mother’s Milk est sorti en 1989. Cet album porté par la reprise de Higher Ground de Stevie Wonder et les titres Knock Me Down, en hommage à Hillel Slovak, et Taste The Pain, a été un véritable tsunami musical sur les ondes radio et les chaînes de télévision. Cette percée aux touches Funk et Rap dans le paysage Rock des États-Unis a permis au groupe de signer avec le label, Warner Bros.

Mother’s Milk a été certifié platine aux États-Unis, or au Canada et argent au Royaume-Uni.

Accompagné du mythique producteur Rick Rubin, une légende vivante de l’industrie musicale américaine qui a travaillé avec Slayer, Johnny Cash, System Of A Down, Rage Against The Machine, Limp Bizkit, Slipknot, Audioslave, Linkin Park, Metallica ainsi qu’avec Shakira, Justin Timberlake et Eminem (liste non exhaustive) ; Red Hot Chili Peppers a sorti son cinquième album, Blood Sugar Sex Magik en 1991.

L’album s’est écoulé à plus de sept millions d’exemplaires aux Ètats-Unis et nous a gratifié de titres emblématiques tels que Give It Away et Under The Bridge. Un véritable concentré de l’ADN de Red Hot Chili Peppers !

Blood Sugar Sex Magik a été certifié platine dans huit pays différents (platine sept fois aux États-Unis) et s’est hissé dans le top 10 des charts d’albums de sept pays.

Red Hot Chili Peppers

L’histoire semblait être un éternel recommencement, quelques temps après la sortie de ce succès phénoménal, John Frusciante qui faisait face lui aussi à de sérieux problèmes de dépendance, a quitté le groupe lors d’une tournée en 1992. Après plusieurs essais avec différents guitaristes, c’est finalement Dave Navarro du groupes Jane’s Addiction qui a été recruté en 1993.

Red Hot Chili Peppers a sorti son sixième album, One Hot Minute en 1995. Une nouvelle fois, l’opus qui a été miné par les changements de line-up n’a pas non plus été un franc succès et n’a pas pu égaler l’album précédent. Bien que One Hot minute ait été certifié platine dans quatre pays et or dans quatre autres, il a été un échec relatif. Dave Navarro n’a pas réussi à trouver sa place au sein de RHCP et a fini par quitter le groupe en 1998.

Après avoir combattu ses démons intérieurs et avoir fait un un passage en centre de désintoxication, John Frusciante, à nouveau en pleine possession de ses moyens, a rejoint RHCP, en 1998. Dans ce nouveau contexte de renaissance, Red Hot Chili Peppers a sorti son septième album, Californication, en 1999.

La renaissance et les sempiternelles difficultés

Alors que beaucoup avaient déjà enterré le groupe et étaient convaincus que Red Hot Chili Peppers ne pourrait pas survivre à ces tragédies et complications principalement liées aux drogues, le groupe est revenu sur le devant de la scène avec un opus, désormais considéré comme un classique du genre.

John Frusciante a livré une performance à la guitare époustouflante, le chant et les paroles de Anthony Kiedis ont mûri et progressé et le duo rythmique, Flea à la basse et Chad Smith à la batterie, a livré une véritable leçon ! Le groupe a atteint le sommet de son art !

Les titres s’inspirant de la Funk, du Punk mais aussi de la Pop jusqu’à effleurer la ballade, tels que Around The World, Parralle Universe, Scar Tissue, Otherside et Road Trippin (liste non exhaustive des classiques) se sont imposés en tant que références.

Californication a été certifié platine dans quinze pays (platine huit fois en Nouvelle-Zélande et six fois en Australie et au Canada) et or dans quatre autres, il s’est également hissé dans le top 3 des charts d’albums de treize pays.

Le groupe a dû faire face une fois de plus à des polémiques et des controverses, concernant tour à tour le choix des titres joués en concert et les querelles avec d’autres groupes tels que Mr. Bungle entre autres, ce qui a entraîné un rejet de la part de certains fans…

Toutes ces mésaventures ont finalement eu raison de la volonté de Red Hot Chili Peppers qui a fini par écourter l’une de ses tournées et l’ont poussé à se mettre au vert pour un temps.

Le groupe s’est tout de même remis au travail et a réussi à sortir son huitième album, By the Way, en 2002. L’écriture de cet opus a certainement été influencée par l’histoire de la formation et ses diverses difficultés. En effet, cet album s’est révélé plus doux et plus mélancolique, bien que le groupe ait gardé sa signature Pop-Funk, By The Way a marqué une évolution du style musical, plus assuré techniquement mais aussi plus calme. Cet album a reçu un accueil mitigé, en demi-teinte, de la part des fans et des critiques, bien que sa qualité musicale était indéniable.

Le groupe était en léger déclin et a limité ses performances scéniques, entrecoupées par les poursuites de projets parallèles par les membres du groupe. Il est arrivé tant bien que mal à sortir son neuvième album, Stadium Arcadium, en 2006. Malgré le premier titre, certes intéressant, Dani California agrémenté d’un clip vidéo où RHCP a rendu hommage à de nombreux styles de Rock et de Metal, cet opus a délaissé ses origines Funk et Punk, toujours légèrement présentes, pour s’enfoncer davantage dans la Pop et une certaine monotonie tant au niveau des mélodies que des paroles. Ce naufrage a été sauvé par le duo rythmique, toujours aussi efficace, Flea-Chad Smith et la performance de John Frusciante à la guitare, est resté honorable.

Le groupe a pris une nouvelle fois ses distances avec la scène et les membres du groupe se sont dédiés à nouveau à leurs projets parallèles ; John Frusciante a quitté le groupe une seconde fois en 2009 et a été remplacé par Josh Klinghoffer, un revenant !

Quoiqu’il en soit Stadium Arcadium a été une nouvelle fois un franc succès commercial, l’album a été certifié platine dans onze pays et a réussi à atteindre la première position des charts d’albums dans quinze pays !

Après cinq ans de tergiversations, Red Hot Chili Peppers a sorti son dixième album, I’m with You en 2011. Cet opus, qui s’est reposé sur l’évolution artistique des membres du groupe, en particulier Flea, qui a élevé son jeu de basse au niveau d’un prodige, était extrêmement précis et puissant. Cette production léchée qui n’avait plus rien à prouver, a été grandiose !
En 2012, la carrière de Red Hot Chili Peppers a été honorée avec son intronisation dans le mythique mais controversé, Rock and Roll Hall Of Fame, aux côtés de Guns N’ Roses et Beastie Boys.

Red Hot Chili Peppers
© Mark Jackson

Après une nouvelle période creuse, Red Hot Chili Peppers a sorti en 2016 son onzième et dernier album en date [2021] The Getaway. Cet opus s’est développé dans la même veine que la production précédente, mais a apporté une nouvelle dimension qui a effleurée la Soul et a donné naissance à une oeuvre sophistiquée ! La horde d’influences diverses se retrouve au fil des titres, que ce soit la musique électronique des années 80, le Rock des années 60, les introductions au piano, la présence de choeurs ou encore la surprenante collaboration avec Elton John sur Sick Love.

The Getaway est porté par des musiciens dont le talent et la technicité ont été affinés au fil des années et par une atmosphère sombre qui a reposée en majeure partie sur le sujet le plus traité depuis la nuit de temps, la rupture amoureuse…

Cet opus n’a pas connu le succès commercial des plus grands classiques de Red Hot Chili Peppers mais a réussi à se faire une place dans la discographie du groupe !

Tel un infatigable boomerang, John Frusciante a repris sa place de guitariste de Red Hot Chili Peppers en 2019. RHCP est arrivé au bout de sa redondante parenthèse de 5 ans [2021], alors que l’emblématique guitariste a repris son trône et que ses camarades ont maîtrisé leur domaine de prédilection… Il serait dangereux d’enterrer cette légende une nouvelle fois !

Les anecdotes sur Red Hot Chili Peppers