Les Rolling Stones sont poursuivis pour une affaire de violation de droits d'auteur

à 12 h 38 min
Lecture 2 min.
Mick Jagger répond avec humour à la remarque de Paul McCartney sur les Rolling Stones
© Northfoto / Shutterstock.com

Les Rolling Stones sont poursuivis pour une affaire de violation de droits d’auteur en lien avec leur single de 2020, Living In A Ghost Town.

Comme le rapporte Classic Rock, des documents judiciaires déposés en Louisiane par l’auteur-compositeur Sergio Garcia Fernandez, qui joue sous le nom d’Angelslang, affirment que les Rolling Stones “ont détourné de nombreux éléments reconnaissables et protégés” de deux de ses compositions (So Sorry et Seed Of God) pour Living In A Ghost Town.

La plainte a été déposée contre Michael Phillip Jagger, Keith Richards, Universal Music Group, Inc, BMG Rights Management, LLC et Promopub B.V.Garcia.

Le musicien affirme avoir remis une démo des chansons susmentionnées (sorties vers 2006) à un membre de la famille de Jagger, et que Mick Jagger avait reçu le disque. Il soutient également que le single des Rolling Stones emprunte de multiples éléments clés de ses compositions, notamment des mélodies vocales, des progressions d’accords, des rythmes de batterie, des tempos et des tonalités.

Living In A Ghost Town a été réalisé pendant le confinement à Londres et à Los Angeles, marquant la première sortie de musique originale des Rolling Stones depuis huit ans.

Les Stones n’ont pas encore répondu à l’action en justice.

Living In A Ghost Town :

À lire aussi : "Ils prennent 24 cents de chaque dollar que nous gagnons et c'est tout ce qu'on nous propose ?" ; M. Shadows d'Avenged Sevenfold critique le contrôle exercé par les grandes entreprises sur l'industrie musicale moderne

So Sorry :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur The Rolling Stones
L'actu Rock