Quelqu'un a créé une version de Celebrity Skin de Hole avec la voix de Kurt Cobain recréée par IA, et le résultat est assez étrange

à 16 h 38 min
Lecture 3 min.
Quelqu'un a créé une version de Celebrity Skin de Hole avec la voix de Kurt Cobain recréée par IA, et le résultat est assez étrange

Le mois dernier, le groupe britannique indépendant Breezer a fait beaucoup de bruit en sortant un “nouvel” album d’Oasis, écrivant et enregistrant The Lost Tapes eux-mêmes, et en utilisant un logiciel appelé Voicepaw pour recréer une toute nouvelle série de vocalises du frontman Liam Gallagher (qui a apparemment apprécié l’expérience). Et à présent, quelqu’un a réalisé une version d’une chanson de Hole avec la voix de Kurt Cobain recréée par le même procédé. 

Pour être honnête, cette version de Celebrity Skin est loin d’être parfaite, le son de la voix est mal enregistré, et la voix du faux Cobain ne sonne pas vraiment authentique, mais plutôt comme une mauvaise contrefaçon. Toutefois, certaines intonations ne sont pas loin d’être correctes, ce qui est assez impressionnant en soi.

Le YouTubeur FaustoX, à l’origine du mashup Hole/Kurt Cobain, a produit d’autres vidéos similaires sur sa chaîne personnelle.

Dans le même ordre d’idées, le mois dernier, une chanson contenant des voix générées par IA, dans le style de Drake et The Weeknd, est devenue virale sur le web et a été retirée des services de streaming.

Intitulée Heart On My Sleeve, la chanson a été ciblée par Universal Music Group (UMG) pour “contenu illicite créé avec une IA créative”, et a été retirée de TikTok, Spotify et YouTube (malgré quelques retéléchargements temporaires).

Partagé par un artiste nommé Ghostwriter, le titre est devenu viral sur TikTok, accumulant plus de 15 millions de vues, ainsi que 600 000 streams sur Spotify et 275 000 vues sur YouTube.

UMG a déclaré dans un communiqué à Billboard : “[Ces publications virales] démontrent pourquoi les plateformes ont une responsabilité légale et éthique fondamentale pour empêcher l’utilisation de leurs services d’une manière qui porte préjudice aux artistes.”

Un porte-parole du label a ajouté : “L’entraînement de l’IA créative utilisant la musique de nos artistes (ce qui représente à la fois une violation de nos accords et une violation de la loi sur le droit d’auteur) ainsi que la disponibilité de contenus contrefaits créés avec l’IA créative sur les DSP [fournisseurs de services numériques] posent la question de savoir de quel côté de l’histoire tous les acteurs de l’écosystème musical veulent être : du côté des artistes, des fans et de l’expression créative humaine, ou du côté des deep fakes, de la fraude et du refus d’accorder aux artistes la compensation qui leur est due. Nous sommes encouragés par l’engagement de nos partenaires sur ces questions, car ils reconnaissent qu’ils doivent faire partie de la solution.”

Il y a quelques semaines, UMG a demandé aux plateformes de diffusion en continu d’empêcher les entreprises spécialisées dans l’IA d’accéder aux chansons du label, affirmant qu’elles pourraient être utilisées pour former les logiciels “sans obtenir les autorisations requises”.

Vidéo de FaustoX :

À lire aussi : Gene Simmons se souvient des éloges de Jimmy Page : "Tu pourrais donner du fil à retordre à John Entwistle"

Hole – Celebrity Skin :

Tags : Rock Nirvana
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Nirvana
L'actu Rock