Caleb Shomo de Beartooth dit ne pas être sûr de pouvoir faire mieux que le prochain album : "C'est une démonstration de tout ce dont je suis capable"

à 14 h 49 min
Lecture 3 min.
Beartooth dévore Paris (en compagnie de Motionless in White et Stray From The Path)
© Tetralens

Dans ses dernières interviews, Caleb Shomo, leader du groupe de Metalcore américain Beartooth, a fait l’éloge de son prochain album, affirmant qu’il était vraiment “spécial”.

Jusqu’à présent, deux singles ont vu le jour, Riptide et Sunshine, tous deux assez différents du son habituel de Beartooth tout en restant assez identifiables.

Lors d’une récente interview avec Lou Brutus, animateur de HardDrive Radio, Shomo a parlé de l’opus à venir, allant jusqu’à déclarer qu’il n’est pas sûr de pouvoir faire mieux.

Il a notamment déclaré : “L’album est entièrement terminé et a été remis [au label]. J’y travaille depuis très longtemps. Riptide est la première chanson que j’ai écrite [pour ce nouveau chapitre]. La première session d’écriture vraiment intense a eu lieu fin février, début mars 2022. Je suis allé à Los Angeles, et [le single le plus récent] Sunshine a été la première chanson que j’ai écrite là-bas.”

Parlant des inspirations derrière la musique, il a déclaré : “J’ai essayé de faire de ces cinq premiers albums une sorte de grande histoire : l’histoire de mes 20 ans. Et la façon dont cela se termine est incroyable. C’est fou, ce n’est pas ce que les gens imaginent, et ce n’est pas vraiment une fin heureuse, mais c’est beaucoup plus porteur d’espoir [que les précédents albums]. Il a été écrit pendant et après les grands changements que j’ai opérés dans ma vie, en me concentrant sur ma santé mentale et physique, et tout le reste. Et ça s’est traduit par un album super unique.”

Il a ajouté : “Je n’ai jamais été aussi fier d’un travail que j’ai fait. Et j’espère que ce ne sera pas le cas, mais je pense qu’il y a une chance que je ne fasse jamais mieux. […] Honnêtement, pendant l’enregistrement de Below, et même avant, j’ai toujours pensé que je mourrais au milieu de la trentaine, soit par suicide, soit à cause de l’alcool. Je n’avais aucun amour-propre. Et tout cela a complètement changé. J’ai beaucoup travaillé pour cela. […] Cet opus, c’est moi qui montre au monde tout ce dont je suis capable. Et j’en suis très fier.”

Beartooth a sorti quatre albums à ce jour, commençant par Disgusting en 2014 et terminant par Below en 2021.

Caleb Shomo sur HardDrive Radio :

À lire aussi : "La vie est étrange et précieuse" ; Dennis Lyxzén, le chanteur de Refused, se remet d'une grave crise cardiaque

Beartooth – Riptide :

Beartooth – Sunshine! :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Beartooth
L'actu Metalcore