"Je ne sais pas comment, mais la situation s'est détériorée au point que j'ai voulu tout arrêter" ; Oli Sykes en dit plus sur la séparation de Bring Me The Horizon avec Jordan Fish

à 12 h 01 min
Lecture 4 min.
"Je ne sais pas comment, mais la situation s'est détériorée au point que j'ai voulu tout arrêter" ; Oli Sykes en dit plus sur la séparation de Bring Me The Horizon avec Jordan Fish
© Tetralens

“Nous sommes arrivés à un point où nous n’étions plus heureux en tant que groupe”, explique Oli Sykes, le chanteur de Bring Me The Horizon, lorsqu’il évoque les raisons de la récente séparation du groupe avec Jordan Fish, le claviériste de longue date.

L’annonce du départ de Fish a été faite en décembre 2023, après le report de la sortie du nouvel album Post Human : NeX GEn en raison de “circonstances imprévues”. Dans une récente interview accordée à NME, Sykes a donné plus de détails sur la séparation, révélant que la dynamique interne du groupe était tendue depuis un certain temps.

M. Sykes a fait remarquer que leurs priorités divergentes ont commencé à apparaître après la sortie de Post Human : Survival Horror en 2020. Revenant sur leur partenariat créatif, Sykes a déclaré : “Je sais qu’on parlait souvent de nous comme d’un duo. La rupture est venue du fait qu’après Survival Horror, je me suis mis à réfléchir à notre façon d’être et à en parler.”

Sykes a exprimé son mécontentement face à l’incessante quête de succès et à la pression exercée pour maintenir leur importance dans l’industrie musicale. “Tout cela faisait partie de la volonté de ne pas s’arrêter, et de la peur de ‘si on s’arrête, on va s’écrouler, le groupe ne sera plus aussi populaire, quelqu’un va prendre le relais, quelqu’un sera plus populaire et meilleur que nous'”, a-t-il expliqué. “À un moment donné, il faut accepter la taille de son groupe. Il faut aussi se demander jusqu’où on est prêt à aller pour gagner un peu plus de popularité. Voulez-vous vraiment aller sur TikTok et faire toutes ces danses ? Voulez-vous vous tuer en studio tous les jours alors que vous n’avez même pas envie d’écrire de la musique, juste à cause de cette peur ?”

La pression constante pour rester pertinent et les approches différentes de leur musique ont créé un environnement de travail difficile. “Ce que j’ai réalisé après le départ de Jordan, c’est que l’atmosphère s’est améliorée”, admet Sykes. “Je me suis demandé comment j’avais pu en arriver à détester le disque alors que j’adore faire de la musique, créer et faire de l’art. Si je ne fais pas de musique, j’écris une histoire, je dessine, je fais un t-shirt pour Drop Dead [sa ligne de vêtements] ou autre. J’adore ça. Je ne sais pas comment, mais la situation s’est détériorée au point que j’ai voulu tout arrêter. Je me suis rendu compte que sans Jordan, les choses allaient beaucoup moins vite.”

Sykes a également réfléchi à la nature de leur séparation, soulignant qu’il ne s’agissait pas uniquement de différences créatives. “Je ne vais pas faire semblant et dire : ‘Oh, c’était juste des différences créatives et nous lui souhaitons le meilleur et nous sommes tous en bons termes, et bla, bla, bla’. Ce n’est jamais comme ça”, a-t-il déclaré. “Comme toutes les ruptures, elles ne se résolvent jamais complètement. Même les plus amicales. Il y a une séparation. Et c’est très ennuyeux.”

Malgré les difficultés, Sykes reconnaît l’importance de la contribution de Fish au groupe. “Il a très bien servi notre groupe et nous n’en serions pas là sans lui. Je ne pense pas que je serais capable de chanter. Il a joué un rôle important et m’a aidé à y arriver”, a déclaré Sykes, avant d’ajouter : “J’ai beaucoup appris de lui. Je pense qu’il a beaucoup appris de moi. Je suis sûr qu’un jour, nous nous reverrons et nous parlerons. Il ne s’est rien passé qui ne puisse être réglé autour d’un verre. C’est tout ce qu’il y a à dire. Nous sommes juste arrivés à un point où nous n’étions plus heureux en tant que groupe”.

Bring Me The Horizon continue de promouvoir son dernier album, Post Human : NeX GEn, par une série de concerts. La tournée d’été du groupe a débuté le 8 juin à Gdansk, en Pologne, et se poursuit jusqu’au 26 juillet à Plovdiv, en Bulgarie. Des dates sont également prévues au Summer Sonic, au Japon, en août, ainsi qu’au Brésil, fin novembre. Les dates complètes de la tournée et les informations sur les billets sont disponibles sur leur site web.

Les fans restent impatients de voir ce que l’avenir réserve à Bring Me The Horizon alors qu’ils abordent ce nouveau chapitre sans Jordan Fish.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Bring Me The Horizon
L'actu Rock