Bring Me The Horizon et Babymetal obtiennent de nouvelles certifications d'or aux États-Unis

à 12 h 22 min
Lecture 2 min.
Bring Me The Horizon séduit Paris avec un show d'envergure (avec Motionless In White & Spiritbox)
© Tetralens

Bring Me The Horizon, le célèbre groupe britannique de Rock/Metal Alternatif, a franchi une étape importante avec l’ajout de trois nouveaux singles certifiés or aux États-Unis. Cette dernière reconnaissance, décernée par la Recording Industry Association of America (RIAA) le 25 juin, porte à quatre le nombre de disques d’or du groupe aux États-Unis.

Les titres nouvellement certifiés sont des singles de l’album Post Human : Survival Horror de Bring Me The Horizon, paru en 2020. Les singles Parasite Eve et Teardrops ont désormais officiellement atteint le statut de disque d’or, chacun représentant plus de 500 000 unités vendues.

En outre, le titre Kingslayer, une collaboration dynamique avec la sensation kawaii Metal japonaise Babymetal, a également obtenu la certification or. Il s’agit d’une réussite historique pour Babymetal, qui obtient pour la première fois la certification or aux États-Unis.

Les critères de certification or de la RIAA incluent 500 000 unités, en tenant compte à la fois des ventes traditionnelles et des streams et téléchargements numériques.

Bring Me The Horizon a obtenu son premier disque d’or en 2018 grâce à son album That’s The Spirit (2015).

Bring Me The Horizon – Parasite Eve :

À lire aussi : "Je ne peux plus la jouer" ; Nicko McBrain, d'Iron Maiden, explique comment ses problèmes de santé affectent son jeu

Bring Me The Horizon – Teardrops :

Bring Me The Horizon (& Babymetal) – Kingslayer :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Bring Me The Horizon
L'actu Rock