"Nous sommes très heureux de quitter ce label, que nous ne recommandons à personne" ; Klone parle de son nouvel album The Unseen et des tensions avec Pelagic Records

à 12 h 00 min
Lecture 3 min.
"Nous sommes très heureux de quitter ce label, que nous ne recommandons à personne" ; Klone parle de son nouvel album The Unseen et des tensions avec Pelagic Records
© Leo Margarit (Presse)

Le groupe français de Rock/Metal Progressif Klone a récemment annoncé son prochain album, The Unseen, dont les précommandes seront lancées le 29 juillet via Pelagic Records. Cette sortie marque l’aboutissement de leur contrat avec le label, qui a été caractérisé par des tensions et des insatisfactions.

Dans une interview franche avec Loud TV au Hellfest 2024, Guillaume Bernard, guitariste de Klone et manager de Klonosphere, a parlé de la relation tendue avec Pelagic Records, géré par Robin Staps, guitariste de The Ocean. Interrogé sur les raisons de la sortie de The Unseen via Pelagic, Bernard a expliqué : “Cela vient d’un vieux contrat que nous avons rompu, et pour terminer ce contrat, nous devions lui donner un dernier disque. Ce n’est pas avec plaisir, mais on le lui donne, on lui dit au revoir et on ne lui dira plus jamais bonjour…”

Bernard n’a pas caché ses sentiments à l’égard de Staps et de Pelagic Records. “Nous sommes très heureux de quitter ce label, que nous ne recommandons à personne. Si vous voulez avoir un beau vinyle, c’est bien pour ce côté-là. Mais communiquer avec le gars [c’est une autre histoire]. Je le dis pour tous les autres groupes français qui travaillent avec eux et qui ont les mêmes problèmes. N’hésitez pas à en parler.”

Malgré cette relation tumultueuse, Bernard a souligné l’engagement du groupe en faveur du professionnalisme. “Comme il le dit, il faut rester professionnel”, a-t-il noté, ajoutant avec une pointe d’humour : “Quand vous recevez un de ses longs courriels le matin, vous n’avez qu’une envie, c’est de lui casser la figure [rires].”

Plus tard dans l’interview, le guitariste Aldrick Guadagnino nous éclaire sur le processus créatif de The Unseen. Initialement prévu pour être un album de faces B et de morceaux recyclés, le projet a évolué pour devenir un album de Klone à part entière. “À la base, il devait s’agir d’un album de faces B, de vieux morceaux recyclés et de tout le reste, mais au bout du compte, c’est un vrai ‘produit’ Klone, pour ainsi dire. Il est tout aussi bien arrangé, tout aussi bien peaufiné ; nous allons donc défendre cet album comme les autres”, a expliqué Guadagnino.

Les fans peuvent s’attendre à la sortie de l’album le 8 novembre, et malgré les problèmes en coulisses, Klone reste déterminé à fournir de la musique et des performances de haute qualité. Comme le dit si bien Bernard, “nous devons nous efforcer de rester professionnels malgré toute la merde qui nous entoure”.

Interview de Klone avec Loud TV :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Klone
L'actu Metal Progressif