Ozzy Osbourne est un mutant d’après des recherches scientifiques

à 15 h 07 min
Lecture 2 min.
Ozzy Osbourne est un mutant d’après des recherches scientifiques
© Greg Doherty, Getty Images

En 2010, Knome, une société de recherche du Massachusetts, a utilisé un échantillon de sang prélevé sur Ozzy Osbourne pour cartographier son code génétique et tenter de déterminer comment il a survécu après des années d’abus de drogues et d’alcool.

Les chercheurs de Knome espéraient que l’analyse du sang et de l’ADN d’Ozzy leur permettrait de mieux comprendre comment les drogues sont absorbées par le corps et pourquoi certaines personnes peuvent survivre à une toxicomanie extrême alors que d’autres ne le peuvent pas.

Ils ont découvert une mutation jamais vue auparavant qui pourrait expliquer la capacité d’Ozzy Osbourne à consommer de l’alcool en grande quantité, et plusieurs variations génétiques qui le prédisposaient à la dépendance à la drogue et à l’alcool.

Dans son nouveau livre, Bill Sullivan, professeur à la faculté de médecine de l’Université d’Indiana, écrit que “Ozzy est en effet un mutant génétique”.

Bien qu’il soit désormais sobre, selon Rolling Stone, Ozzy estime avoir pris de la drogue et consommé de l’alcool pendant plus de 40 ans.

De plus, il a survécu à un accident de vélo en 2003 au cours duquel il s’est cassé le cou, et a également été diagnostiqué il y a quelques années d’un trouble génétique similaire à la maladie de Parkinson.

L’année dernière, Ozzy a parlé de sa toxicomanie et de la manière dont il est devenu sobre à Orange County Register :

Je ne bois plus d’alcool. Je ne fume plus de tabac. Je ne consomme plus de drogue… Je vais bien maintenant. Désormais, je me dis : “Comment faisais-je pour me bourrer dans les bars et trouver amusant de sniffer de la cocaïne ?”.

Source : Blabbermouth

Acheter Scream de Ozzy Osbourne au meilleur prix

Ozzy Osbourne
Restez connectés à MetalZone sur Facebook