Review de Our Bones par The Contortionist

à 19 h 26 min
Lecture 3 min.
Review de Our Bones par The Contortionist

Our Bones par The Contortionist

The Contortionist prospère avec de la musique bien pensée, bien éxécutée et d'une sincérité sans égale.

Acheter au meilleur prix sur amazon : Voir le prix

Note globale

Authenticité
Composition
Production
5.0

The Contortionist a la particularité de proposer quelque chose de différent à chaque sortie. Ce groupe, constitué d’excellents musiciens, dépasse toujours le niveau d’attente élevé de ses fans. Avec Our Bones, il continue d’évoluer et présente encore une nouvelle facette de son univers musical.

The Contortionist en quelques mots

The Contortionist est un groupe de Metal Progressif américain fondé en 2007 à Indianapolis (Indiana). Il se compose aujourd’hui de Michael Lessard (chant), Cameron Maynard(guitare), Robby Baca (guitare), Jordan Eberhardt (basse), Eric Guenther (clavier) et Joey Baca (batterie).

À ce jour, le groupe compte à sa discographie 4 EP (Sporadic Movements en 2007, Shapeshifter en 2008, Apparition en 2009 et Our Bones en 2019) et 4 albums (Exoplanet en 2010, Intrinsic en 2012, Language en 2014 et Clairvoyant en 2017).

Un EP surprenant

L’EP est relativement court. Environnant les 15 minutes, il est composé de 4 pistes, dont 2 chansons, 1 interlude et 1 reprise. Du côté des chansons, il y a Follow, celle qui ouvre l’EP. Elle est groovy, mélodique, et Michael Lessard fait preuve d’une palette vocale plus large que sur le dernier album en date, Clairvoyant. Il chante souvent dans sa zone de confort, mais exploite aussi le haut de son registre avec beaucoup de contrôle. La piste est également dotée de quelques cris bien éxécutés, qui étaient absents de la musique du groupe depuis Language en 2014. Les paroles traitent du fait que l’Homme est facilement manipulable, et que nous suivons parfois aveuglément nos leaders.

Ensuite, il y a Early Grave, qui est une magnifique chanson anti-suicide. Elle est aussi très atmosphérique et savoureuse. Les grooves présents dans la composition sont super mémorables, et le pont viendra vous hanter plusieurs jours après écoute.

The Contortionist continue de se développer

Après, il y a All Grey, que je qualifie d’interlude. C’est une piste d’environ 2 minutes, avec seulement quelques guitares, du clavier et du chant. Au niveau de l’ambiance et des paroles, il s’agit d’une sorte de conclusion douce-amère à Language et Clairvoyant. C’est tellement paisible et beau, mais, en même temps, profondément mélancolique. Le court texte décrit la contemplation de la mort, et la séparation avec nos êtres les plus chers.

Finalement, l’EP se termine sur 1979, une reprise de The Smashing Pumpkins. Je n’aurais jamais pensé entendre une reprise de The Smashing Pumpkins par The Contortionist, et maintenant que c’est fait, je suis surpris de constater que cela fonctionne très bien. La chanson a été retravaillée à la sauce The Contortionist, et on pourrait presque croire que c’est une composition originale.

Une production sonore au summum de l’équilibre

Niveau musique, Our Bones est un mélange de tout ce que le groupe a fait auparavant. L’EP prodigue vraiment une forte sensation de fraîcheur. Pour l’instant, il est impossible de trouver des informations sur la personne qui s’est chargée de la production. Néanmoins, par rapport à ce que j’entends, je parierais que c’est de nouveau Jamie King. Le son est assez similaire à Clairvoyant, mais, cette fois-ci, il est un peu moins défini et un peu plus tranchant.

The Contortionist prospère

Une fois de plus, The Contortionist propose de la musique bien pensée, bien éxécutée et d’une sincérité sans égale. Pour un EP, c’est un sans-faute. Si les musiciens souhaitent poursuivre leur carrière, nous ne pouvons qu’espérer que le prochain album soit aussi qualitatif et vibrant.

Restez connectés à MetalZone sur Facebook