Review de Shaped By Fire par As I Lay Dying

à 17 h 01 min
Lecture 4 min.
Review de Shaped By Fire par As I Lay Dying

Shaped By Fire par As I Lay Dying

Shaped By Fire est une boule d'énergie qui signe le grand retour d'un des maîtres du Metalcore.

Acheter au meilleur prix sur amazon : Voir le prix

Note globale

Authenticité
Composition
Production
4.2

Suite à l’incarcération de Tim Lambesis, beaucoup de gens ont pensé que c’était la fin pour As I Lay Dying. Les autres musiciens ont abandonné le projet et ont reformé un autre groupe nommé Wovenwar. Puis, contre toute attente, à la libération du chanteur, le souhait des fans s’est exaucé. En effet, As I Lay Dying est de retour avec un album de Metalcore en bonne et due forme.

As I Lay Dying en quelques mots

As I Lay Dying est un groupe de Metalcore américain fondé en 2000 à San Diego (Californie). Il est aujourd’hui constitué de Tim Lambesis (chant), Nick Hipa (guitare lead, choeurs), Phil Sgrosso (guitare rythmique, choeurs), Josh Gilbert (basse, chant) et Jordan Mancino (batterie).

À ce jour, la discographie du groupe compte 6 albums.‍ Le septième, qui n’est autre que Shaped By Fire, sortira demain, le 20 septembre 2019, via Nuclear Blast.

Une production ultra punchy

Les membres du groupe ont auto-produit l’album, en compagnie de Joseph McQueen, qui l’a ensuite mixé intégralement, à l’exception du single My Own Grave. Ce dernier a été co-produit par Drew Fulk (Motionless In White, Emmure) et mixé par Adam “Nolly” Getgood (ex-Periphery). 

Le son est ultra punchy et bien défini. La basse est un peu sous mixée à mon goût, et la caisse claire est un peu trop compressée, mais cela ne gâche en rien l’expérience. Je préfère le son de caisse claire de Nolly sur My Own Grave, qui fait plus naturel (bien que probablement aussi fortement traité).

Un message puissant

Comme mentionné précédemment, il s’agit du premier album du groupe suite à la libération de Tim Lambesis. Shaped By Fire traite du fait de renaître de ses cendres. Le titre signifie “formé/forgé par le feu”, et fait évidemment référence au passé criminel du chanteur. Tim Lambesis souhaite se racheter, et ses compagnons de route lui ont accordé une seconde chance.

Avec Shaped By Fire, As I Lay Dying déclare que la douleur et les épreuves de la vie sont les éléments qui forgent un individu, et qu’il n’est jamais trop tard pour reconstruire sa vie. La plupart des chansons sont directement liées au thème de la rédemption. Une belle phrase qui résume bien les paroles de l’album est la suivante : “Healed scars can be stronger than skin” qui signifie “les cicatrices peuvent être plus fortes que la peau”.

Des chansons lourdes et mélodiques

Niveau musique, les chansons sont toutes extrêmement énergiques. Elles contiennent des couplets agressifs, des refrains entraînants, des ponts qui arrachent et souvent des solos de guitare bien placés. Elles sont assez variées, et ont des structures, ambiances et couleurs suffisamment différentes pour éviter que l’album soit trop redondant.

Du côté performance, les cris de Tim sont bien massifs, et le chant de Josh est meilleur que jamais. Il s’est vraiment amélioré et arrive à exécuter des notes hautes avec beaucoup plus de contrôle qu’auparavant. De plus, le jeu de batterie est super intense et relativement varié, et chaque composition a son lot de riffs saignants et de breakdowns lourds et/ou incisifs.

Un retour en force

Globalement, Shaped By Fire est une boule d’énergie qui signe le grand retour d’un des maîtres du Metalcore. Le thème de reconstruire sa vie est déjà fort et universel, et l’histoire de Tim ajoute encore plus de poids aux paroles. As I Lay Dying délivre un album qui servira de shoot d’adrénaline à de nombreux fans pendant les mois à venir. En espérant que Tim ne rechute pas et que l’album conserve son fort impact émotionnel.

Chansons préférées de Shaped By Fire : Blinded, Shaped By Fire, Undertow

Restez connectés à MetalZone sur Facebook