🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘
The Story So Far

The Story So Far
What You Don't See

Review de , le

Vous faites du skate et vous avez eu une phase pop punk ? Vous connaissez sûrement The Story So Far. Cet album est tellement énergique de bout en bout que ça me donne envie de botter le cul d’une fan qui est montée sur scène et qui croyait être chez sa grand-mère (oui, comme Parker Cannon).

Que ce soit la force de “Things I Can’t Change”, les mélodies de “Empty Space” ou l’incroyable énergie de “The Glass”, The Story So Far propose ici un concentré de ce qui se fait de mieux dans le pop punk.

La manière dont les paroles sont interprétées, avec véhémence, apporte un charme non négligeable. On a l’impression que Parker nous crache dessus en même temps qu’il exorcise ses problèmes relationnels passés. “Face Value” est un bon exemple de l’intensité que peut délivrer notre maître de Kung Fu favoris, qui n’hésite pas à botter le cul des fans qui ont cru qu’ils pouvaient prendre des selfies sur scène au plein milieu d’un set de pop punk. C’est tout bonnement fantastique.

Vous avez déjà voté !

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.