La vidéo Metal de la semaine : Scene Eight : The Spirit Carries On de Dream Theater

à 0 h 00 min
Lecture 4 min.
La vidéo Metal de la semaine : Scene Eight : The Spirit Carries On de Dream Theater

Dream Theater est un groupe de Metal Progressif américain originaire de Boston (Massachusetts). Il est aujourd’hui constitué de James LaBrie (chant), John Petrucci (guitare, choeurs), Jordan Rudess (clavier), John Myung (basse) et Mike Mangini (batterie).

Dream Theater a réalisé 14 albums jusqu’à présent : When Dream And Day Unite (1989), Images And Words (1992), Awake (1994), Falling Into Infinity (1997), Metropolis Part 2 : Scenes From A Memory (1999), Six Degrees Of Inner Turbulence (2002), Train Of Thought (2003), Octavarium (2005), Systematic Chaos (2007), Black Clouds And Silvers Linings (2009), A Dramatic Turn Of Events (2011), Dream Theater (2013), The Astonishing (2016) et Distance Over Time (2019).

Metropolis Part 2 : Scenes From A Memory, le cinquième album de Dream Theater

Metropolis Part 2 : Scenes From A Memory est le cinquième album de Dream Theater. Il a été publié le 26 octobre 1999 via Elektra Records. Il s’agit du premier en compagnie du claviériste Jordan Rudess.

Cet album est un très grand succès pour le groupe. En effet, il a été certifié disque d’or par la Recording Industry Association of America (RIAA) en 2010, et nommé comme le meilleur album de Metal Progressif de tous les temps par les lecteurs du magazine Rolling Stone en 2012. Les fans estiment qu’il s’agit même du meilleur opus de Dream Theater.

Cet album est la suite de la chanson Metropolis Part 1 : The Miracle and The Sleeper, apparue dans le deuxième opus du groupe intitulé Images And Words, publié en 1992.

La tracklist de Metropolis Part 2 : Scenes From A Memory :

Act I

01. Scene One: Regression

02. Scene Two: I. Overture 1928 (instrumental)

03. Scene Two: II. Strange Déjà Vu

04. Scene Three: I. Through My Words

05. Scene Three: II. Fatal Tragedy

06. Scene Four: Beyond This Life

07. Scene Five: Through Her Eyes

Act II

08. Scene Six: Home

09. Scene Seven: I. The Dance of Eternity (instrumental)

10. Scene Seven: II. One Last Time

11. Scene Eight: The Spirit Carries On

12. Scene Nine: Finally Free

Scene Eight : The Spirit Carries On de Dream Theater

Bien que cet album soit la suite de la chanson Metropolis Part 1 : The Miracle and The Sleeper, il n’explore pas les mêmes thèmes. L’histoire a été fortement développée. Les personnages principaux sont Edward et Julian, deux frères qui aiment la même femme, Victoria. Le récit débute avec un jeune homme troublé du nom de Nicholas. Il est sujet à une séance d’hypnothérapie, afin de mieux comprendre la signification de ses rêves. Il rêve d’une certaine Victoria, morte en 1928.

Par la suite, nous apprenons que Nicholas était en réalité Victoria dans une vie antérieure. Nous suivons l’histoire de cette dernière. Elle quitte son mari Julian, qui a des problèmes d’addiction avec l’alcool et le jeu. Elle se réfugie chez Edward, avec qui elle développe une relation amoureuse.

Double retournement de situation, lors de la dernière séance avec son hypnothérapeute, nous apprenons la vérité sur la mort de la jeune femme. À un certain moment, Victoria s’est rendue compte que sa relation avec Edward était plate, et qu’elle aimait encore Julian. La protagoniste voyait donc de nouveau Julian en secret. Un jour, Edward les a surpris. Il les tua, et laissa une note sur la scène de crime, faisant passer l’acte pour un suicide. Edward a ensuite utilisé son statut de sénateur afin d’influencer les journaux locaux.

The Spirit Carries On se trouve vers la fin de l’opus. Nichloas est sous hypnose, une fois de plus, et renforce sa croyance concernant le fait que son âme subsistera, et qu’il n’y a pas a avoir peur de la mort. Il sait désormais qu’Edward a été impliqué dans l’assassinat. Néanmoins, Victoria apparaît et lui dit d’aller de l’avant. À ce moment, Nicholas est en paix, il est prêt à laisser Victoria et son obsession derrière lui.

Dans l’épilogue de l’album, Nicholas sort de sa dernière séance d’hypnose, et retourne chez lui. Sur le chemin du retour, il est assassiné par le thérapeute, qui se trouvait être Edward dans une vie antérieure.

Death is not the end, but only a transition.

The Spirit Carries On est une chanson très mélodique. Elle commence doucement avec la voix de James LaBrie accompagnée au piano, et progresse ensuite vers un arrangement plus complexe qui se conclut sur un solo de guitare chargé émotionnellement ainsi qu’un magnifique choeur gospel.

Restez connectés à MetalZone sur Facebook