La vidéo Metal de la semaine : Right Back At It Again de A Day To Remember

à 0 h 00 min
Lecture 3 min.
La vidéo Metal de la semaine : Right Back At It Again de A Day To Remember

A Day To Remember est un groupe de Metalcore fondé en 2003 à Ocala, en Floride (États-Unis). Il est actuellement composé de 5 musiciens : Jeremy Mckinnon (chant), Neil Westfall (guitare), Kevin Skaff (guitare, chœurs), Joshua Woodard (basse) et Alex Shellnutt (batterie).

Aujourd’hui, A Day To Remember compte 6 albums studio : And Their Name Was Treason (2005), For Those Who Have Heart (2007), Homesick (2009), What Seperates Me From You (2010), Common Courtesy (2013) et Bad Vibrations (2016).

Common Courtesy, le cinquième album de A Day To Remember

Common Courtesy est le cinquième album de A Day To Remember. L’opus a été enregistré dans le studio de Jeremy Mckinnon, actuel chanteur du groupe, à Orlando (Floride), et produit par Andrew Wade, Chad Gilbert et Jeremy Mckinnon lui-même.

Avec ce cinquième album, le groupe a signé un énorme succès commercial, en arrivant à la première position des UK Rock & Metal Albums Charts et du US Billboard Hard Rock Albums.

Tracklist de Common Courtesy :

01. City of Ocala

02. Right Back at It Again

03. Sometimes You’re the Hammer, Sometimes You’re the Nail

04. Dead & Buried

05. Best of Me

06. I’m Already Gone

07. Violence (Enough Is Enough)

08. Life @ 11

09. I Surrender

10. Life Lessons Learned the Hard Way

11. End of Me

12. The Document Speaks for Itself

13. I Remember

Chansons bonus :

14. Leave All the Lights On

15. Good Things

16. Same Book But Never the Same Page

Right Back At It Again de A Day To Remember

Right Back At It Again est la deuxième chanson de Common Courtesy par A Day To Remember. Au niveau sonore, la composition est un mélange entre Metalcore, Post-Hardcore et Pop Punk, un mix d’influences qui fait l’identité du groupe depuis plusieurs années dans la scène musicale.

Dans cette chanson, Jeremy McKinnon parle des débuts difficiles du groupe. Il s’agit d’une sorte de rétrospective, qui explore l’ascension des musiciens vers le succès qu’ils connaissent aujourd’hui. C’est également une forme de revanche. Le chanteur tend le majeur à ses détracteurs, et prouve à toutes les personnes qui lui ont dit “de grandir et de trouver un vrai travail” qu’ils avaient tort de ne pas avoir crû en lui. Right Back At It Again est aussi une manière pour A Day To Remember de témoigner de son amour pour sa ville natale : Ocala.

Jeremy McKinnon et Andrew Wade ont énormement travaillé sur la production de l’album. Si vous tendez l’oreille sur le pont du morceau, vous pourrez entendre une section de beatbox orchestrée autour des choeurs et autres instruments.

La vidéo est un clip animé qui, lui aussi, a demandé de nombreux jours de travail. Environ 12h de tournage, et plus de 5 semaines pour créer, animer et faire le montage. Certaines scènes sont une succession de nombreuses peintures faites à la main. Le groupe repousse toujours ses limites plus loin, et ça paie.

Restez connectés à MetalZone sur Facebook