Le guitariste de Nile dit que certains groupes de Death Metal "vivent dans le passé"

à 13 h 33 min
Lecture 3 min.
Le guitariste de Nile dit que certains groupes de Death Metal "vivent dans le passé"
© Nile (Presse)

Games, Brrraaains & A Head-Banging Life a récemment réalisé une interview avec Karl Sanders, le guitariste du groupe de Death Metal américain Nile.

La renaissance de Nile

L’interviewer a demandé à Karl s’il avait toujours un sentiment d’excitation avant la sortie d’un nouvel album du groupe. Il a répondu :

Oui, absolument. Toute la gamme des émotions entre en jeu, de l’anticipation, de l’angoisse, de l’excitation, etc… Je me demande toujours si les fans vont aimer l’album, si les journalistes vont nous faciliter la tâche ou nous la compliquer. Je n’essaie pas de faire passer un message. Je le jure devant Dieu. Mais là, dans le groupe, on est heureux. Ça fait des années que nous n’avons pas été aussi heureux. La fraternité qu’il y a entre nous est si rafraîchissante. On a l’impression qu’on nous a donné une seconde chance, peut-être même une renaissance.

L’interviewer a ensuite demandé à Karl s’il pouvait exposer la raison pour laquelle il pense que Nile est “né à nouveau”, ce à quoi il a répondu :

Je pense que c’est évident, on s’en rend compte rien qu’en écoutant la musique elle-même. Écoutez l’album, et vous sentirez le feu, la joie et la violence qui le constitue. C’est la réalité. C’est une chose tangible. De toute façon, on ne peut pas tromper le public Metal. Le public sait faire la différence, il sait ce qu’il entend. […] Et ce que vous pouvez entendre sur ce nouvel album, c’est un groupe revigoré, revitalisé.

Par la suite, Karl a expliqué pourquoi il a continué à faire évoluer le son de Nile :

Je regarde autour de moi mes collègues et mes pairs, et beaucoup d’entre eux  vivent dans le passé. C’est comme s’ils essayaient de revivre les jours de gloire passés. Et si je suis d’accord pour dire que nous devons rester fidèles aux idéaux et philosophies originels du Death Metal, cela ne signifie pas que nous devons vivre dans le passé. Je suis intéressé par ce que nous pouvons faire maintenant. Ce que nous pouvons faire aujourd’hui, avec cette nouvelle équipe. Je sais déjà ce que la vieille équipe de Nile peut faire. C’était formidable, mais ce qui est important, c’est ce que tu peux faire maintenant. À quoi bon faire ce qu’on a déjà fait ? On l’a déjà fait. Il y a un nouveau territoire à conquérir.

Pour rappel, le nouvel album du groupe, Vile Nilotic Rites, est sorti le 1er novembre 2019 via Nuclear Blast.

À lire aussi : "Je ne suis pas du tout amer" ; Chris Slade s'exprime sur le fait qu'on ne lui a pas demandé de réintégrer AC/DC

Interview de Karl Sanders pour GBHBL :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Nile
L'actu Death Metal