Mick Thomson de Slipknot déclare qu'il aime exposer des groupes de Death Metal à un public plus large

à 13 h 27 min
Lecture 3 min.
Mick Thomson de Slipknot déclare qu'il aime exposer des groupes de Death Metal à un public plus large

Mick Thomson, le guitariste de Slipknot, a été interviewé par Andertons Music Co., avant le concert du groupe le 25 janvier 2020, à l’O2 Arena de Londres, en Angleterre.

L’évolution du confort en tournée

En parlant des différences entre la tournée actuelle de Slipknot et les deux premières du groupe au début de son existence, Mick Thomson a déclaré :

Les deux premières tournées, vous vous battez pour tout, la nourriture, le sommeil… C’est vraiment dur au début, surtout avec beaucoup de monde. On ne reçoit pas beaucoup d’argent, et il faut trouver un moyen de payer les factures. Vous ne mangez pas bien et vous n’avez pas votre propre chambre d’hôtel. Tu partages une douche qui est toute dégueulasse et tout ça. Maintenant, la vie est beaucoup plus confortable, il n’y a plus de lutte. Mais, on n’a pas oublié. Nous faisons toujours ce que nous faisons avec passion. On est juste plus confortable le reste de la journée.

À lire aussi : Le chanteur de Rammstein et le leader de Pain/Hypocrisy mettent fin à leur collaboration dans le cadre de Lindemann

Mick Thomson parle des accomplissements de Slipknot

À la question de savoir combien de temps Slipknot a pris à jouer devant des foules aussi grandes que celle de l’O2, Mick Thomson a répondu :

La première grande foule que nous avons faite, c’était l’Ozzfest en 1999. Nous étions sur la deuxième scène. […] Le nombre de personnes présentes était assez important. […] Les festivals sont géniaux, parce que ce n’est pas pour vous, c’est pour tout le monde. Quand vous arrivez à mobiliser autant de monde avec votre propre spectacle, c’est là que vous commencez à vous dire : “Putain de merde ! Regardez ce que nous avons fait”. Parce que ce soir, il y a deux groupes qui jouent avant Slipknot, et pas 43 sur trois scènes différentes.

Une des motivations derrière la création du Knotfest

Mick a également parlé de la motivation de Slipknot à créer son propre festival. Lancé en 2012, le Knotfest a été organisé dans plusieurs pays du monde entier, se déplaçant aux États-Unis, ainsi qu’au Mexique, au Japon et en Colombie. Des artistes comme Deftones, Five Finger Death Punch, Papa Roach et Bring Me The Horizon ont joué au Knotfest dans le passé.

Je pense que c’est génial pour les fans et pour les groupes. Nous pouvons tourner avec tous les groupes que nous voulons, alors qu’en temps normal, nous sommes plus limités. Souvent, nous essayons de promouvoir de grands groupes qui n’ont jamais eu le succès qu’ils méritaient auprès du public.

Je suis toujours très heureux de pouvoir exposer des trucs underground et du Death Metal à un public plus large. J’ai enseigné la guitare à plusieurs personnes, et je sais que j’ai fait découvrir à beaucoup de jeunes des trucs de Death Metal dont ils n’avaient jamais entendu parler. Je leur joue des trucs, ou ils emportent un album à la maison, et ils disent : “Putain de merde ! C’est brutal”. Et je leur dis : “Bien sûr que c’est brutal”. J’aime essayer de promouvoir les groupes que j’apprécie.

Interview de Mick Thomson pour Andertons Music Co. :

Source : Blabbermouth