Interview de Lindemann : Les débuts et l’évolution du groupe de Metal

à 11 h 37 min
Lecture 3 min.
Interview de Lindemann : Les débuts et l’évolution du groupe de Metal

Louder Sound a récemment réalisé une interview avec Lindemann, dans le cadre de la sortie de son nouvel album, intitulé F & M, publié le 22 novembre 2019 via Vertigo Records. Nous vous avons traduit quelques extraits de l’entrevue ! Découvrez tout ça ci-dessous.

Les débuts de Lindemann

En décembre de l’année dernière, l’équipe de Louder Sound a rencontré Lindemann à Saint-Pétersbourg, dans le restaurant du luxueux hôtel Kempinski. Un endroit idéal pour une interview avec deux des personnages les plus uniques de la scène Metal & Rock. Alors que l’équipe buvait, le duo partageait une assiette de charcuterie, tout en parlant de la fois où ils se sont rencontrés, lors de la cérémonie des MTV Awards, à Stockholm, il y a près de 20 ans.

Peter a lancé :

Vous étiez encore tout nouveau dans le game. Rammstein n’en était qu’à son deuxième album. Tu as ouvert la boîte de Pandore, et t’étais genre  : “Vous avez du schnaps en Suède ?”, parce que les Allemands ont toujours du schnaps aux pommes…

Till a répondu :

Pour la digestion.

Peter a enchaîné :

Je me souviens, j’ai dit quelque chose comme : “Prenons plutôt de la vodka, qu’est-ce que t’en penses ?”. Et tu m’as dit : “Non, c’est trop. Prenons un peu de Jägermeister”. On a bu pendant quelques heures, puis la guerre a commencé.

Puis, Till a conclu ce segment en disant :

Nous avons vomi, et le soir même, nous avons décidé : “Faisons de la musique ensemble !” [rires].

Les raisons pour lesquelles ils font de l’art

Plus tard dans l’interview, Peter, conscient des questions qui entourent la longévité de Lindemann, a parlé de l’évolution du son du groupe :

Vous avez établi une norme avec le premier album, et les gens pensent ensuite : “Oh, c’est comme ça que le reste de la carrière va être”. Nous voulons nous prouver que nous pouvons écrire différents types de musique. C’est important pour nous de nous développer.

En conséquence, F & M est une entreprise artistique plus sérieuse, un album beaucoup plus varié que le précédent, qui, à l’exception de deux ballades, était à peu près aussi subtil musicalement que le canon en forme de pénis de Rammstein.

Ach So Gern est une valse folklorique, et Peter décrit Platz Einz comme “Pet Shop Boys sous amphétamines”, tandis que Mathematik – écrit par son fils Sebastian, le batteur de Lindemann – met en vedette le rappeur allemand Haftbefehl.

En puisant dans les personnalités imprévisibles de ses créateurs, on a l’impression que Lindemann a dépassé le stade du rire à l’emporte-pièce pour atteindre un niveau plus profond et plus sombre.

Je pense que beaucoup de gens pourraient avoir du mal à accepter ce changement, parce que ça ne se passe pas comme prévu. Cependant, nous n’écrivons pas pour les autres. Nous écrivons pour nous-mêmes.

Lindemann arrive en France

D’autre part, le projet de Till Lindemann et Peter Tägtgren, a débuté sa tournée européenne le 4 février au Swiss Life Hall de Hanovre, en Allemagne. N’oubliez pas que Lindemann a un concert prévu en France ce mois-ci ! En effet, le groupe se produira à La Cigale, à Paris, le 21 février.

Concerts francophones de Lindemann en 2020 :

19/02 – Zurich, Suisse : Halle 622

21/02 – Paris, France : La Cigale

Source : Louder Sound

Restez connectés à MetalZone sur Facebook