Five Finger Death Punch parle de F8 : "On ne voulait pas se suicider artistiquement"

à 15 h 01 min
Lecture 2 min.
Regardez le concert complet de Five Finger Death Punch à Londres

Le nouvel album de Five Finger Death Punch, F8, est sorti hier, et il a reçu des critiques positives.

Un album qui se démarque

Ivan Moody s’est entretenu avec Loudwire Nights le jour de la sortie. Il s’est exprimé sur les choses qui rendent ce nouvel album spécial par rapport aux précédents :

Je vais le dire : Les deux derniers albums pour moi étaient très… Je ne sais pas, basiques. Nous étions contraints par le temps, nous tournions tout le temps, je vivais un enfer personnel.

Nous avions besoin de muter. On ne voulait pas se suicider artistiquement, mais j’avais vraiment l’impression qu’on était parti pour. Il y avait quelques chansons brillantes sur les derniers albums, mais dans l’ensemble, j’ai la sensation qu’il manquait quelque chose, et qu’on ne faisait rien de spécial.

À lire aussi : Regardez le batteur de Machine Head jouer le nouveau single du groupe, My Hands Are Empty

La signification de F8

Dans une autre interview accordée à la chaîne allemande Star FM, le guitariste Zoltan Bathory a évoqué l’inspiration du titre de F8 :

Au départ, nous allions l’appeler 8. C’était le huitième album, et si on voulait être ésotérique, on s’est dit qu’on pouvait tourner le 8 pour faire le symbole de l’infini. On a joué avec des images. Je fais la plupart des dessins et des visuels pour les merchs du groupe… Donc, en travaillant sur des designs, je me suis dit qu’il fallait en faire un peu plus. Nous avons ajouté la lettre F. C’était donc le huitième album de Five Finger Death Punch. En même temps, si vous voulez le lire phonétiquement, ça pourrait être le “destin” [“Fate”].

Une grande partie des paroles de F8 traite de la lutte d’Ivan Moody contre la dépendance, de ses conséquences et de son rétablissement. Le chanteur fêtera deux ans de sobriété le mois prochain.

Sources : Loudwire & Blabbermouth