Écoutez F8, le nouvel album de Five Finger Death Punch

à 9 h 38 min
Lecture 4 min.
Five Finger Death Punch diffuse un clip vidéo pour Inside Out !

Le nouvel album de Five Finger Death Punch, intitulé F8, sort aujourd’hui via Better Noise Music.

Un album difficile à faire

Lors d’une interview pour Metal Hammer, le frontman Ivan Moody a déclaré les choses suivantes à propos de F8 :

Cet album n’a pas été facile à faire. Il y avait toujours quelqu’un qui laissait tomber.

Quelqu’un voulait virer quelqu’un d’autre, quelqu’un n’était pas satisfait du style de vie de quelqu’un d’autre… Ce sont des choses qui arrivent tout le temps…

Cependant, le chanteur a reconnu que les moments difficiles pour les groupes sont généralement ceux qui sont responsables de la création de la meilleure musique.

S’il n’y avait pas eu de bosses sur la route, ça aurait été un album de merde parce qu’on serait tombé dans la complaisance et la facilité.

À lire aussi : Lars Ulrich de Metallica réagit aux critiques sur son jeu de batterie : "Je n'ai plus rien à prouver"

Une renaissance

Dans une entrevue avec Kaaos TV, le bassiste Chris Kael s’est exprimé sur l’état d’esprit du groupe au moment de l’écriture du nouvel album :

Comme tout le monde le sait, nous avons eu des problèmes de fond dans le groupe il y a quelque temps. J’arrive maintenant à deux ans de sobriété. Ivan est juste derrière moi, je crois qu’il en est à 23 mois. Donc, nous avions beaucoup plus de clarté, de concentration, et nous étions moins distraits… Souvent, quand vous réunissez des gens qui consomment des substances, les petits problèmes se transforment en gros problèmes, et c’est ridicule. Là, dès le départ, les trois premières chansons que nous avons écrites pour cet album étaient des monstres. On s’est dit : “Woah ! Ça va être génial.”.

Chris Kael a poursuivi en disant que F8 était de loin son album préféré du groupe :

Je ne veux pas dire quelles sont mes chansons préférées de l’album, parce que je ne veux pas influencer l’opinion des autres à ce sujet. Je pourrais te dire ce que tous les autres groupes disent tout le temps : “Oh, c’est notre meilleur album. Nous avons fait ceci, cela…”. Mais, honnêtement, je peux te regarder dans les yeux, face caméra, et dire à tout le monde que F8 est mon album préféré de Five Finger Death Punch, sans conteste. C’est pas juste quelques chansons, c’est l’ensemble qui est incroyable. Les paroles sont plus profondes. Ivan, avec sa clarté actuelle, écrit beaucoup de choses introspectives. Une grande partie de sa colère est toujours là, parce que c’est ce que nous sommes et ce que nous faisons. Avec un nom comme Five Finger Death Punch, ça restera toujours un peu énervé, bien que nous soyons sobres maintenant.

Plus de stabilité, mais toujours autant de folie

Lors d’une interview pour Whiplash, le guitariste Zoltan Bathory a déclaré que la stabilité retrouvée de Five Finger Death Punch a eu un effet bénéfique sur la capacité du groupe à développer des objectifs à long terme.

Les objectifs ont changé. Avant, nous nous concentrions sur la survie. C’était au jour le jour. Tout d’un coup, on a pu planifier beaucoup, beaucoup plus loin. Je pense que c’est l’une des choses les plus importantes, mis à part le fait que nous soyons à nouveau une famille, nous pouvons faire de vrais plans, parce que maintenant tout le monde est concentré. […] Ivan est le chanteur, sans lui, je ne pense pas que tout ça puisse marcher. On ne peut pas planifier quelque chose sans lui, sans sa contribution ou sans savoir où il sera ou ce qu’il fera.

Il a ajouté :

Beaucoup de gens m’ont demandé : “Maintenant qu’Ivan est devenu sobre, est-ce qu’il est moins fou ?”. Ne vous méprenez pas, il est toujours aussi fou. Il est juste sobre. Avant quand il faisait des conneries, c’était un accident, maintenant, c’est volontaire.

Five Finger Death Punch – F8 :