đŸ€˜ Nouveau : Vous pouvez dĂ©sormais commenter l'actu et Ă©crire vos propres reviews sur Metalzone ! đŸ€˜

Top 20 des meilleures chansons de Slipknot (par Kerrang!)

Ă  15 h 23 min
Lecture 2 min.
Top 20 des meilleures chansons de Slipknot (par Kerrang!)

Kerrang! vient de publier son Top 20 des meilleures chansons de Slipknot. Retrouvez le classement plus bas, et si vous voulez toutes les explications (en anglais), jetez un coup d’oeil Ă  l’article sur le site de Kerrang!.

L’article est accompagnĂ© de l’introduction suivante :

En plus de deux dĂ©cennies et demie de tribulations, de tragĂ©dies et de triomphes, Slipknot a construit un catalogue comme peu d’autres. Il dĂ©crit non seulement la colĂšre, le doute, la douleur et la catharsis de ses membres, mais aussi la croissance du groupe lui-mĂȘme – de la terrifiante bizarrerie souterraine qu’il Ă©tait au mastodonte du Metal qu’il est devenu.

Chaque morceau a sa signification […]. Cependant, les fans savent que certaines chansons occupent une place particuliĂšre dans nos cƓurs (noirs) et nous, ici Ă  Kerrang!, avons pensĂ© qu’il Ă©tait grand temps de dresser la liste de nos favorites…

Les 20 meilleures chansons de Slipknot par Kerrang! :

20. GEMATRIA (THE KILLING NAME) (ALL HOPE IS GONE, 2008)

19. MY PLAGUE (IOWA, 2001)

18. VERMILION (VOL. 3: THE SUBLIMINAL VERSES, 2004)

17. THE DEVIL IN I (.5: THE GRAY CHAPTER, 2014)

16. NERO FORTE (WE ARE NOT YOUR KIND, 2019)

15. GET THIS (SLIPKNOT, 1999)

14. THE HERETIC ANTHEM (IOWA, 2001)

13. UNSAINTED (WE ARE NOT YOUR KIND, 2019)

12. PROSTHETICS (SLIPKNOT, 1999)

11. (SIC) (SLIPKNOT, 1999)

10. DISASTERPIECE (IOWA, 2001)

09. PSYCHOSOCIAL (ALL HOPE IS GONE, 2008)

08. SPIT IT OUT (SLIPKNOT, 1999)

07. BEFORE I FORGET (VOL. 3: THE SUBLIMINAL VERSES, 2004)

06. LEFT BEHIND (IOWA, 2001)

05. DUALITY (VOL. 3: THE SUBLIMINAL VERSES, 2004)

04. WAIT AND BLEED (SLIPKNOT, 1999)

03. PEOPLE = SHIT (IOWA, 2001)

02. EYELESS (SLIPKNOT, 1999)

01. SURFACING (SLIPKNOT, 1999)

Surfacing a longtemps Ă©tĂ© considĂ©rĂ©, Ă  juste titre, comme le “nouvel hymne national” des fans de Slipknot. D’autres morceaux ont Ă©tĂ© plus responsables du succĂšs des Iowans, mais Surfacing est devenu un standard de la fureur qui bouillonnait en eux et qui allait les amener au sommet. Le riff d’intro de Mick Thomson se transforme brutalement en une mer de rage, Corey fait sortir toute sa colĂšre, criant : “Fuck this world! Fuck everything that you stand for!” [J’emmerde ce monde ! J’emmerde tout ce que vous reprĂ©sentez !]. Soudainement, une nouvelle lĂ©gion d’exclus a eu son cri de guerre, un drapeau noir derriĂšre lequel s’unir, et rien n’a plus jamais Ă©tĂ© pareil.

À lire aussi : Ian Paice de Deep Purple dĂ©fend sa collaboration avec le rappeur DMX

Slipknot – Surfacing :

Source : Kerrang!

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflĂštent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'Ă©quipe ne pourra ĂȘtre tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimĂ©. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.