🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

Le frontman de All That Remains dit que les chansons de Load et Reload de Metallica pourraient faire partie d'un album de Nickelback

à 10 h 03 min
Lecture 3 min.
Le frontman de All That Remains dit que les chansons de Load et Reload de Metallica pourraient faire partie d'un album de Nickelback
© Mary Ouellette, SheWillShootYou.com

Phil Labonte, le frontman de All That Remains, affirme que la plupart des chansons des albums Load et Reload de Metallica sont très similaires, sur le plan sonore, à celles des albums de Nickelback.

Load et Reload pourraient être des albums de Nickelback

Phil Labonte a comparé le légendaire groupe de Heavy Metal aux rockeurs canadiens souvent malmenés par le public, lors d’une récente apparition sur Breaking The Ice, le nouveau podcast animé par d’anciennes personnalités de la radio WAAF, à savoir Josh Dolan, Isaiah Moskowitz et Mike Hsu.

Le chanteur a déclaré :

J’aimerais souligner une chose à propos de Nickelback. Je pense que c’est quelque chose que beaucoup de gens savent, mais ne veulent pas reconnaître. Les albums de Nickelback sonnent comme Load et Reload de Metallica. Si vous écoutez les disques de Nickelback et que vous écoutez Load et Reload de Metallica, presque toutes les chansons de Nickelback pourraient faire partie de Load ou Reload, et presque toutes les chansons de Load ou Reload pourraient faire partie d’un album de Nickelback. Il suffit de demander à James Hetfield de chanter sur un disque de Nickelback ou vice versa, et vous ne verrez pas la différence. Et ce n’est pas une critique – ce n’est pas une critique.

Il a poursuivi :

J’y ai beaucoup réfléchi. Au niveau du son, ces disques sont très, très similaires. Les sons de batterie, toute la production… À l’époque, c’était le summum de la qualité audio, et les chansons sont toutes d’une facture phénoménale. Donc, je ne suis pas en train de chier sur Load et Reload ou Nickelback. Je pense simplement qu’elles ont tellement de similitudes que la plupart des chansons seraient interchangeables.

Phil Labonte a ajouté :

J’imagine totalement Nickelback enregistrer quelque chose comme Fuel sur un de ses albums, et les gens seraient, genre : “Fuck yeah ! J’aime bien cette chanson”. Je vous le dis. J’y crois totalement.

Sorti en 1996, Load a marqué une nouvelle direction musicale pour Metallica, avec ce qu’un critique a décrit comme “un nouveau regard sur le Boogie Rock de Lynyrd Skynyrd“. Bien que Load et Reload (1997) aient été chaleureusement accueillis par la critique à l’époque, ils ont depuis pris leur place parmi les œuvres les plus critiquées de la carrière de Metallica.

Dans une interview accordée au magazine Revolver en 2013, le batteur de Metallica, Lars Ulrich, a déclaré que Load et Reload étaient de “grands disques” qui “sont, d’un point de vue créatif, à la hauteur de tous les autres disques de Metallica”. De son côté, le frontman de Metallica, James Hetfield, a exprimé à plusieurs reprises son aversion pour la pochette de l’album Load et son inspiration. En 2009, dans une interview pour le magazine Classic Rock, il a dit :

Lars et Kirk étaient très portés sur l’art abstrait, prétendant qu’ils étaient gays. Je pense qu’ils savaient que ça me dérangeait. Il y avait une déclaration autour de tout ça. J’aime l’art, mais pas pour choquer les autres. Je pense que la couverture de Load était juste une farce. J’ai suivi le mouvement, et j’ai fait toutes les conneries qu’ils voulaient faire.

À lire aussi : Alice Cooper revient sur la défaite de Metallica face à Jethro Tull aux Grammys : "Je croyais qu'on m'avait donné la mauvaise enveloppe"

Interview de Phil Labonte pour Breaking The Ice :

Source : Blabbermouth

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.