Rage Against The Machine connaît une augmentation de 62% de son streaming au milieu des protestations

à 10 h 28 min
Lecture 2 min.
Rage Against The Machine connaît une augmentation de 62% de son streaming au milieu des protestations
© Kevin Winter, Getty Images

Cette année était censée marquer le retour de Rage Against The Machine, qui avait annoncé une tournée de retrouvailles pour 2020 à la fin de l’année dernière. Bien qu’ils restent sur la touche en raison de la pandémie de coronavirus, le message de leur musique est toujours aussi percutant, avec récemment un pic de 62% des streams, dans un contexte de protestations permanentes contre la brutalité policière et l’inégalité raciale. Ce chiffre continue d’augmenter.

Billboard rapporte que dans la semaine qui s’est terminée le 11 juin, Rage Against The Machine a totalisé 11,1 millions de streams à la demande aux États-Unis. Cela représente une augmentation de 15% par rapport à la semaine précédente, qui avait vu une énorme augmentation de 62% comparée à la semaine se terminant le 4 juin.

Killing In The Name, qui a été écrit en réaction directe à l’infâme passage à tabac de Rodney King à Los Angeles en 1992, et qui a déclenché des émeutes dans la ville de Californie, a eu un impact particulièrement fort à cette période, avec une augmentation de 14% au cours de cette même semaine.

Le guitariste Tom Morello est également apparu pour la première fois dans le classement Social 50 du Billboard. Ce graphique pèse les connections et l’activité des réseaux sociaux, ce qui se reflète ensuite dans un classement de puissance. Cela peut être attribué en grande partie aux actions de Tom Morello sur Twitter, puisqu’il a récemment répondu sauvagement à des fans ignorants et que ces interactions ont fait le tour du web.

Du reste, il est clair que la musique hautement politique de Rage Against The Machine trouve une profonde résonance dans les mouvements de protestation. Trois des albums du groupe sont apparus dans le Top Albums d’iTunes à la mi-juin : Rage Against the Machine (n° 8), Evil Empire (n° 35) et The Battle for Los Angeles (n° 41).

Rage Against The Machine – Killing In the Name :

Source : Loudwire

Restez connectés à MetalZone sur Facebook