Corey Taylor de Slipknot : “J’ai vraiment envie de jouer un concert ; je perds la tête”

à 10 h 35 min
Lecture 2 min.
Corey Taylor de Slipknot : “J’ai vraiment envie de jouer un concert ; je perds la tête”
© Jonathan Weiner

Dans une toute nouvelle interview avec The Mistress Carrie Podcast, le frontman de Slipknot et de Stone Sour, Corey Taylor, a parlé de son incapacité à réaliser des spectacles en direct pendant la pandémie de coronavirus.

Il a déclaré :

C’est nul, d’un côté j’ai l’impression d’être enchaîné, beaucoup de promoteurs ne veulent rien réserver car c’est trop risqué. De plus, d’un État à l’autre, d’une ville à l’autre, les réglementations sont différentes – vous ne savez pas ce qui se passe. Et même si vous passez outre tout ça, il n’y a aucune garantie que quelqu’un se présentera. Tout dépend du concert dont vous parlez. Mais en même temps, je regarde les manifestations [Black Lives Matter], et je vois des gens qui sont tellement passionnés par ce en quoi ils croient qu’ils sont prêts à prendre des risques. […] À un moment donné, quelqu’un va devoir casser la serrure. Je ne sais pas qui ce sera, je ne sais pas ce qu’il faudra faire. Tout ce que je sais, c’est que j’ai vraiment envie de jouer un concert ; je perds la tête. Je n’ai pas ressenti cela depuis très, très longtemps.

Corey Taylor a poursuivi en disant qu’il “essayait de trouver un moyen de jouer quelques spectacles en solo” dans sa ville, Las Vegas.

Je ne sais pas comment je vais faire, mais j’essaie. Si nous pouvons nous en sortir et que tout va bien, je pense que nous pourrons aller de l’avant. Mais c’est comme essayer de passer à travers la bureaucratie… Si vous trouvez un lieu qui est prêt à le faire, alors vous devez découvrir si la ville va réellement vous laisser faire ou si elle va envoyer quelqu’un pour vous en empêcher. […] Je ne sais pas ce que ça va donner pour le moment, mais j’essaie de trouver une solution.

Corey Taylor a récemment terminé le travail sur son premier album solo pour une sortie provisoire en septembre. Corey a enregistré cet opus avec son groupe solo composé de Jason Christopher à la basse, Dustin Schoenhofer à la batterie, et Zach Throne et Christian Martucci (Stone Sour) à la guitare. Il a décrit le disque au Mosh Talks With Beez de Knotfest.com comme “un retour en arrière futuriste”.

Interview de Corey Taylor pour The Mistress Carrie Podcast :

Source : Blabbermouth

Restez connectés à MetalZone sur Facebook