Ice-T parle de la chanson controversée de Body Count, Cop Killer : “J’étais un peu plus radical à l’époque”

à 16 h 03 min
Lecture 2 min.
Ice-T parle de la chanson controversée de Body Count, Cop Killer : “J’étais un peu plus radical à l’époque”

Dans une nouvelle interview accordée au Washington Post, Ice-T a parlé de Cop Killer, la chanson de protestation controversée qu’il a sortie en 1992 avec son groupe de Metal, Body Count. Le titre serait un violent fantasme de vengeance dans lequel le narrateur “sort le calibre 12” afin de “dépoussiérer quelques flics”.

À la question de savoir s’il pense que les gens comprendront mieux Cop Killer maintenant qu’à l’époque de la sortie du titre, Ice-T a répondu :

C’était une chanson sur quelqu’un qui, dans un moment comme celui-ci, s’est mis tellement en colère qu’il s’en est pris aux flics. Nous ne voulons pas de ce type. Mais bien souvent, on prévient les gens en leur disant que cela peut arriver. Je n’ai jamais tué de flic. J’ai écrit de meilleures chansons qui sont plus en accord avec ce que je crois aujourd’hui. J’étais un peu plus radical à l’époque. No Lives Matter traite de mes sentiments en ce moment. Il faut se rappeler qu’on ne voit pas les choses de la même manière à 30 ans et à 60 ans.

Il a ajouté :

Pour l’instant, je vous conseille de connaître vos alliés et de continuer à aller de l’avant. N’abandonnez pas. Allons chercher les tueurs de Breonna Taylor. Faisons le nécessaire.

Selon Billboard, Cop Killer n’est disponible sur aucun des services de streaming, y compris Spotify, Apple Music et Amazon Music. Il n’est pas non plus en vente sous forme de téléchargement iTunes ou sur les nouveaux pressages CD.

Ernie Cunnigan, alias Ernie C, le guitariste de Body Count, a déclaré :

La chanson devrait y être. Certains de ces jeunes qui sont là pour protester, ils ont 30, 31 ans – ils étaient des nouveau-nés quand ça s’est passé. Ce dont nous avons parlé il y a 30 ans, nous en parlons toujours.

Cop Killer a apparemment été retiré des versions ultérieures de l’album éponyme de Body Count à la demande d’Ice-T, après que les actionnaires de la société Warner Brothers, qui a sorti le disque, ont menacé de se retirer de la société. Les membres de Body Count ont même été menacés d’arrestation s’ils jouaient la chanson en direct. Dans le cadre de l’accord pour enlever la piste, Warner a donné à Ice-T les master files de Body Count.

Source : Blabbermouth

Restez connectés à MetalZone sur Facebook