David Draiman de Disturbed parle de son départ des réseaux sociaux : "Il n'y a pas de décence. C'est une bande de lycéens qui s'insultent les uns les autres..."

à 13 h 17 min
Lecture 3 min.
Disturbed, Five Finger Death Punch et autres sont nominés aux iHeartRadio Music Awards 2020
© Travis Shinn

David Draiman, le frontman de Disturbed, a quitté les réseaux sociaux en 2015 et n’a jamais regretté sa décision.

Dans un article récemment publié en ligne par Kerrang!, on lui a demandé pourquoi il avait pris cette décision. Il a répondu :

Il n’y a tout simplement aucune décence. C’est une bande de lycéens qui s’insultent les uns les autres, qui organisent un concours pour savoir qui peut trouver l’insulte la plus grandiose. C’est puéril. Les gens meurent d’envie d’être offensés à propos de quelque chose. Tout ce que vous avez à faire, c’est d’exprimer votre opinion sur quelque chose et quelqu’un va vous combattre à ce sujet. En tant que groupe, ce n’est pas comme si nous utilisions nos réseaux sociaux pour être des influenceurs, alors pourquoi s’embêter ?

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait eu des difficultés avec la presse dans le passé, il a répondu :

J’ai regardé certaines de mes citations précédentes et, que les choses aient été prises hors contexte ou non, j’ai envie de me cogner la tête… Je me demande : “Mais qu’est-ce que je disais ? Pourquoi ai-je dit cette chose comme ça ?!”. Je pense que lorsque vous vous faites passer pour une cible, les gens sont plus que prêts à vous tirer dessus.

Parlant de la façon dont il a surmonté les critiques qui lui étaient adressées et de la douleur qu’elles lui ont causée, il a déclaré :

Même si faire de la musique est votre gagne-pain, c’est aussi un travail d’amour. C’est de l’art ; vous créez des choses auxquelles vous êtes vraiment attaché émotionnellement et qui vous passionnent, donc quand les gens chient dessus, et qu’ils vous chient dessus par la même occasion, alors c’est une chose difficile à supporter. Ils minimisent le fait que vous puissiez ressentir de la douleur. C’est la partie difficile. Les gens sont tellement cavaliers dans leurs jugements et leurs formulations, et c’est compréhensible, parce que nous vivons à une époque où il n’y a pas de répercussions et de responsabilité. Vous vous asseyez derrière votre clavier, vous tapez quelque chose et personne ne vous fera rien. Vous pouvez être qui vous voulez et dire tout ce que vous voulez.

Lorsqu’on lui a demandé si l’augmentation des critiques négatives que le groupe a subies en grandissant était peut-être le résultat d’une scène qui n’aimait pas le succès, il a dit :

Demandez à Metallica [rires]. Dire de la merde est la chose la plus facile à faire au monde. Vous savez quelle est la chose la plus difficile à faire ? Écrire un tube et un disque à succès. Bonne chance ! Si vous persévérez et que vous continuez à faire ce que vous croyez être non seulement une source de pouvoir, de paix, de sérénité et de bonheur pour vous en tant que personne, mais aussi une source d’inspiration pour les autres, alors c’est tout ce que vous pouvez espérer. Je préfère que les gens réagissent avec passion d’une manière ou d’une autre – par l’amour ou la haine, par opposition à l’indifférence.

Disturbed – No More :

Source : The Prp