Avenged Sevenfold : Chaque album du groupe de Metal classé du pire au meilleur

à 17 h 22 min
Lecture 3 min.
Avenged Sevenfold : Chaque album du groupe de Metal classé du pire au meilleur
© Press

Louder a classé tous les albums de Avenged Sevenfold du pire au meilleur en termes de qualité. Retrouvez le classement plus bas, et si vous voulez toutes les explications (en anglais), jetez un coup d’oeil à l’article sur le site de Louder.

Les musiciens de Avenged Sevenfold ont sans aucun doute été les plus grandes stars du Metal de ce nouveau millénaire. En plus de sept albums studio, ils ont évolué d’un Punk Gothique underground à un Hard Rock de superstars, tout en devenant des têtes d’affiche de festivals. Chaque album a fait preuve de nouvelles idées audacieuses et d’une créativité continue. C’est donc un défi de couronner leur plus grand moment, mais nous l’avons relevé malgré tout. Voici le catalogue d’A7X, classé du pire au meilleur.

07. Sounding The Seventh Trumpet (2001)

À lire aussi : Plus de 100 organisateurs de festivals s'unissent : "Festivals 2021, on y croit !"

06. Hail To The King (2013)

05. Nightmare (2010)

04. Waking The Fallen (2003)

03. The Stage (2016)

02. Avenged Sevenfold (2007)

01. City Of Evil (2005)

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles City Of Evil est le meilleur album de Avenged Sevenfold. Tout d’abord, à cause du courage et de l’ambition dont le groupe a fait preuve en abandonnant le son de l’époque, le Metalcore, pour embrasser à la place le Hard Rock et la sordide scène Glam du Sunset Strip des années 80 (ce qui n’était pas très cool à l’époque). Ensuite, A7X a remporté un succès incroyable en s’engageant dans sa propre voie et en refusant de se laisser influencer par les tendances de l’époque. C’est quelque chose qui mérite toujours d’être applaudi. Avenged Sevenfold a fait connaître City Of Evil aux masses et a remporté le prix du meilleur nouveau groupe aux MTV Awards pour Bat Country (devant Chris Brown, Rihanna, Panic! At The Disco et James Blunt au sommet de sa gloire avec You’re Beautiful). Cela a été une déclaration massive pour le Rock et le Metal à l’époque. Troisièmement, et c’est le plus important, City Of Evil claque plus fort que n’importe quel autre album du catalogue de A7X. En termes d’ouverture, les chansons The Beast And The Harlot, Burn It Down, Blinded In Chains, Bat Country, Thrashed And Scattered et Seize The Day sont aussi fortes que n’importe quel album de Metal auquel vous voudriez le confronter. C’est le disque où nous avons appris que M. Shadows pouvait vraiment chanter, que Synyster Gates était vraiment un dieu de la guitare moderne, que The Rev était un artiste unique et visionnaire et que Avenged Sevenfold était plus qu’une bande de gamins arrogants, qu’ils étaient de véritables superstars. Ils n’ont jamais regardé en arrière, mais ils n’ont jamais surpassé cet album phare.

Source : Louder