Courtney LaPlante de Spiritbox : "Nous avions prévu d'enregistrer pour notre premier album en avril, mais, bien évidemment, tout a été annulé"

à 11 h 23 min
Lecture 2 min.
Courtney LaPlante de Spiritbox : "Nous avions prévu d'enregistrer pour notre premier album en avril, mais, bien évidemment, tout a été annulé"

À l’occasion de la sortie du single Holy Roller, Courtney LaPlante, la chanteuse de Spiritbox, s’est entretenue avec Terry “Beez” Bezer, dans le cadre de son podcast Mosh Talks, pour Knotfest.com.

Courtney LaPlante a expliqué l’origine du nom du groupe. Une “spiritbox” est un appareil utilisé “pour communiquer avec les morts”. Il fait référence au phénomène de voix électronique, qui désigne la présence sur un enregistrement audio d’un message linguistique de provenance inconnue (généralement un seul mot ou une phrase très courte), distingué parmi le bruit blanc d’un enregistrement.

Elle a ensuite parlé du clip vidéo pour Holy Roller, qui a été réalisé pendant le confinement. Ainsi, le groupe a décidé de faire avec les moyens du bord et a produit l’intégralité de la vidéo lui-même. Basé autour de la dualité entre lumière et ombre, le clip ressemble à Midsommar, un film d’horreur suédo-américain écrit et réalisé par Ari Aster, sorti en 2019.

Vers la fin de l’interview, Courtney a révélé que le groupe avait prévu d’enregistrer son premier album au mois d’avril de cette année. Mais, bien évidemment, tout a été annulé à cause de la pandémie. Les sessions d’enregistrement ont été reportées au mois d’août. Néanmoins, elle admet “ne pas être très confiante”, en raison de la vitesse de propagation du virus aux États-Unis.

À l’origine, nous avions prévu d’enregistrer pour notre premier album en avril, mais, bien évidemment, tout a été annulé.

Du reste, elle a mentionné que le groupe était très enthousiaste à l’idée de faire un album, et de se distancer du cycle de singles qu’il a fortement alimenté ces derniers temps, car, d’après Courtney, “si vous n’aimez pas une chanson, vous pouvez passer à la prochaine” et “vous n’avez pas besoin de faire un clip vidéo pour chaque morceau”.

Interview de Courtney LaPlante pour Knotfest.com :