Jay Weinberg de Slipknot sur le fait de remplacer Joey Jordison : “Je ne vais pas imiter qui que ce soit”

à 9 h 05 min
Lecture 4 min.
Jay Weinberg de Slipknot a été nommé meilleur batteur Metal au monde
© Getty Images

Jay Weinberg, le batteur de Slipknot, s’est entretenu avec The Metal Circus au sujet de la pression qu’il a ressenti en rejoignant le groupe qu’il a découvert lorsqu’il était pré-adolescent, par l’intermédiaire de son père Max, du E Street Band de Bruce Springsteen.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait l’impression d’avoir dû être très précautionneux lorsqu’il est arrivé dans le groupe il y a plus de six ans, Jay a répondu :

Je ne dirais pas ça. Personnellement, j’ai compris rapidement mon rôle dans ce contexte particulier, celui d’un groupe qui change radicalement de dynamique, travaillant sur de nouvelles chansons sans deux de ses membres fondateurs [le batteur Joey Jordison et le bassiste Paul Gray]. C’était énorme pour un groupe qui, à ce moment-là, existait depuis près de 20 ans ou quelque chose comme ça. Donc, ce n’était pas comme si je devais être extrêmement précautionneux, parce que je connaissais mon rôle, ma place.

Il a poursuivi :

J’étais le nouveau, alors j’ai beaucoup appris. Et encore aujourd’hui, j’approche ce groupe avec une perspective très ouverte, parce que je pense que chaque jour, j’apprends de plus en plus. De plus, chaque jour, je pense qu’en tant qu’individu et peut-être en tant que collectif, nous nous rapprochons de plus en plus de la compréhension totale du vrai potentiel du groupe.

Il a ajouté :

Donc, non, je n’ai pas eu à faire très attention. J’avais beaucoup à apporter et beaucoup à prouver, mais pas au public. Je ne me suis pas préoccupé de cela, parce que je ne peux pas contrôler cela – je ne peux pas contrôler comment le public va accepter les nouvelles chansons de Slipknot ; je ne peux pas contrôler comment les gens vont réagir. Cependant, j’avais beaucoup à me prouver, et j’avais beaucoup à prouver à mes nouveaux camarades de groupe, qui, pour une raison quelconque, étaient attirés par mon jeu de batterie.

Concernant son style, il a mentionné :

J’ai commencé avec The Gray Chapter, et j’ai joué 200 concerts. Puis, j’ai travaillé sur un autre album qui est devenu We Are Not Your Kind, et j’ai joué tous les concerts que nous avons pu faire jusqu’à ce que nous soyons obligés de nous arrêter [à cause de la pandémie de coronavirus], j’ai vraiment dû tout donner chaque jour. Donc, qu’il s’agisse de travailler sur de nouvelles chansons ou de jouer en live, je ne vais pas imiter qui que ce soit, je ne vais pas essayer d’être quelqu’un d’autre, parce que ça va paraître faux, ça va paraître fallacieux. Je ne suis pas intéressé par ça, et mes camarades de groupe ne sont pas intéressés par ça. Nous avons découvert un nouveau son en jouant ensemble, […] et c’est passionnant.

Slipknot a annoncé sa séparation avec Joey Jordison en décembre 2013, mais n’a pas révélé les raisons de sa sortie. Le batteur a ensuite publié une déclaration disant qu’il n’avait pas quitté le groupe. En 2014, Corey Taylor a déclaré à Metal Hammer que virer Joey Jordison après 18 ans était “l’une des décisions les plus difficiles” que le groupe ait jamais prises, ajoutant que Joey et le groupe n’étaient “pas sur la même longueur d’onde”.

Le groupe de Nu Metal a passé la majorité de l’année dernière en tournée pour promouvoir son dernier album en date, We Are Not Your Kind, sorti le 9 août 2019 via Roadrunner Records.

Interview de Jay Weinberg pour The Metal Circus :

Source : Blabbermouth

Restez connectés à MetalZone sur Facebook