Les anciens artistes dominent le milieu du Rock en termes de streaming en 2020

à 16 h 22 min
Lecture 3 min.
Les anciens artistes dominent le milieu du Rock en termes de streaming en 2020
© Fox Photos / Steven Ferdman / Kevin Winter / Evening Standard, Getty Images

Même en 2020, les anciens artistes dits “classiques” fournissent certains des albums les plus populaires de la musique Rock.

Nielsen a publié les statistiques sur la consommation de musique pour le premier semestre de l’année, et les artistes classiques sont parmi les plus streamés du Rock.

Les Beatles restent la force la plus importante du Rock, se classant comme l’artiste le plus streamé. Ils sont suivis par Queen (n°2), Imagine Dragons (n°3), Fleetwood Mac (n°4) et Metallica (n°5).

À ce jour, les cinq albums de Rock les plus écoutés en 2020 appartiennent tous à des artistes classiques, avec le Greatest Hits de Queen en première position, suivis respectivement par Diamonds de Elton John, Chronicle, Vol. 1 de Creedence Clearwater Revival, le Greatest Hits de Journey et Rumours de Fleetwood Mac.

Pour le moment, la chanson Rock la plus streamée est Believer de Imagine Dragons, suivie du classique de Journey nommé Don’t Stop Believin’, de Bohemian Rhapsody de Queen, de High Hopes de Panic at the Disco, et de Hotel California des Eagles.

Même la radio reconnaît l’attrait continu des artistes classiques. Bien que High Hopes ait été de loin la chanson la plus écoutée du Rock, elle a été suivie par Don’t Stop Believin’ de Journey, Livin’ on a Prayer de Bon Jovi, Every Breath You Take de The Police, et In the Air Tonight de Phil Collins.

Dans l’ensemble, le Rock représente 19,3% de la consommation de musique aux États-Unis, un calcul qui tient compte des ventes physiques et numériques, ainsi que du streaming. Le genre est le deuxième type de musique le plus populaire dans le pays derrière le R&B/Hip-Hop.

Si l’on regarde la situation dans son ensemble, la consommation de musique a connu une forte augmentation entre 2019 et 2020. Le streaming de chansons à la demande a bondi de 16,2% d’une année sur l’autre, une croissance qui peut être attribuée, au moins en partie, au fait que davantage de fans de musique sont restés bloqués chez eux en raison de la pandémie de coronavirus en cours. Dans le même temps, les ventes d’albums continuent de baisser, les consommateurs préférant écouter leur musique en streaming plutôt que de la posséder. Le seul point positif pour l’aspect physique de l’industrie sont les ventes de vinyles, qui ont augmenté de plus de 11% en 2020 par rapport à la même période en 2019.

Tags : Rock
Restez connectés à MetalZone sur Facebook