Dee Snider défend son droit de s’exprimer sur les questions politiques : “Nous devrions être autorisés à nous exprimer”

à 13 h 15 min
Lecture 2 min.
Dee Snider défend son droit de s’exprimer sur les questions politiques : “Nous devrions être autorisés à nous exprimer”

Dee Snider a défendu son droit de s’exprimer sur des questions politiques, en disant qu’il “devrait être autorisé à s’exprimer” publiquement.

Le frontman de Twisted Sister, qui a appris à connaître le président Donald Trump personnellement après être apparu plus d’une fois dans The Celebrity Apprentice, a critiqué ouvertement le 45e président américain, tweetant sans cesse contre l’administration de Trump et qualifiant le magnat de l’immobilier milliardaire de “traître communiste” qui prostitue les valeurs du pays.

Dee Snider a parlé au podcast Appetite For Distortion sur le fait que beaucoup de gens pensent que les célébrités sont trop éloignées du monde réel et qu’elles devraient se taire lorsqu’il s’agit de politique. Il a déclaré :

C’est ahurissant, en fait – cette mentalité de “reste à ta place”. Je veux dire, ils sont plombiers, avocats ou médecins – ils disent ce qu’ils pensent de la politique. Pourquoi un acteur ou un musicien ne serait-il pas autorisé à dire ce qu’il pense ? Je suppose que le hic, c’est que nous disposons d’un public, et qu’un plus grand nombre de personnes nous écoutent. Mais après avoir eu un acteur de série B et une star de la télé-réalité comme président, n’aurait-on pas dû dire à Ronald Reagan et Donald Trump : “Restez à votre place” ? Au final, c’est assez offensant. Cela va à l’encontre de tout ce que la démocratie a toujours défendu. Et la musique a toujours été politique. La politique s’est exprimée à travers la musique depuis le début des temps.

Il a ajouté :

Quelqu’un a dit l’autre jour :”Dee, tu perds la moitié de ton public en faisant ça”. Et un autre a répondu : “Crosby, Stills, Nash and Young ont chanté Four Dead In Ohio, et ça n’a pas tué leur carrière”. Nous devrions être autorisés à nous exprimer.

Interview de Dee Snider pour Appetite For Distortion :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook