Killswitch Engage reçoit plusieurs nouveaux disques d’or et de platine aux États-Unis

à 9 h 51 min
Lecture 2 min.
Killswitch Engage reçoit plusieurs nouveaux disques d’or et de platine aux États-Unis

Killswitch Engage a obtenu plusieurs nouvelles certifications de vente aux États-Unis.

Parmi ces nouvelles récompenses figure leur single My Curse, qui a été certifié à la fois or et platine le 10 septembre 2020. Cette chanson figure sur l’album As Daylight Dies, certifié or. La reprise de Holy Diver de Dio, considérée comme une chanson bonus de l’album précité, a également été certifiée or.

En outre, la chanson titre de l’album The End Of Heartache a été certifiée or, tout comme l’album lui-même.

La RIAA a développé son programme de récompenses or et platine en 1958 pour honorer les artistes et créer un standard permettant de mesurer le succès commercial d’un enregistrement sonore. Ce programme a permis d’enregistrer le disque d’or et d’officialiser la pratique de l’industrie consistant à décerner des prix aux artistes pour les ventes de musique.

Actuellement, la RIAA décerne un prix en or pour 500 000 unités vendues, un prix en platine pour 1 million d’unités vendues et un prix en diamant pour plus de 10 millions d’unités vendues.

À l’ère du streaming, chaque vente d’album (physique ou numérique) compte pour 1 unité à des fins de certification, 10 téléchargements permanents comptent pour 1 unité, et 1 500 streams audio et/ou vidéo comptent pour 1 unité. Pour les chansons individuelles, 150 streams audio et/ou vidéo comptent pour 1 unité.

Le dernier album en date de Killswitch Engage, intitulé Atonement, est sorti le 16 août 2019 via Metal Blade Records.

En mai de cette année, Killswitch Engage a publié un EP, Atonement II B-Sides For Charity, avec 100% des bénéfices reversés au fonds de secours pour le coronavirus du Center for Disaster Philanthropy.

Dernièrement, le frontman Jesse Leach a travaillé avec le guitariste Adam D. sur le nouvel album de leur projet parallèle, Times Of Grace.

Restez connectés à MetalZone sur Facebook