The Ocean a maintenant un fossile qui porte son nom, et le groupe tease de la nouvelle musique

à 9 h 53 min
Lecture 2 min.
The Ocean a maintenant un fossile qui porte son nom, et le groupe tease de la nouvelle musique

Au fil des ans, The Ocean a axé ses albums conceptuels sur certaines des périodes les plus remarquables du développement de la Terre, ainsi que sur les perspectives philosophiques et les croyances religieuses de ses habitants.

Le nouvel album du groupe continuera à explorer ces thèmes, en se concentrant en partie sur une période où les dinosaures et les reptiles ont parcouru la planète il y a des centaines de millions d’années.

Pour un groupe aussi imprégné de thèmes paléontologiques et d’histoire que lui, il semble approprié qu’un fossile porte aujourd’hui son nom. The Ocean a annoncé la nouvelle tout récemment sur les réseaux sociaux, en indiquant qu’il était honoré. On peut lire en partie dans la déclaration :

Ophiacantha oceani, un nouveau fossile fragile découvert par les paléontologues Lea Numberger et Ben Thuy au Musée d’histoire naturelle du Luxembourg, a été nommé d’après le groupe de Metal Progressif berlinois The Ocean pour célébrer sa musique inspirée de la paléontologie.

La nouvelle a été accompagnée d’un court teaser comportant de la nouvelle musique, que vous pouvez écouter ci-dessous. Le huitième album du groupe, Phanerozoic II : Mesozoic | Cenozoic, sortira le 25 septembre 2020 via Metal Blade Records/Pelagic Records.

D’autre part, il y a quelque temps, The Ocean a annoncé une tournée européenne pour 2021Les concerts auront lieu au début de l’année prochaine, et The Ocean sera accompagné par Pg.lost, Hypno5e & Svalbarduk.

Post de The Ocean :

View this post on Instagram

NEW FOSSIL NAMED AFTER US!⁠ ⁠ 'Ophiacantha oceani', a new brittle star fossil discovered by palaeontologists Dr. Lea Numberger and Dr. Ben Thuy at the Natural History Museum of Luxembourg was named after Berlin progressive metal band The Ocean to celebrate their palaeontology-inspired music.⁠ ⁠ "Musicians who so skillfully combine arts and science, composing albums like ‘Precambrian’ (with songs named after the periods of the Precambrian), ‘Pelagial’ (with songs named after the bathymetric subdivisions of the water column) and ‘Phanerozoic’ as well as the song ‘Turritopsis dohrnii’ referring to the immortal jellyfish from the Mediterranean, are more than deserving of being immortalized in the fossil record.“⁠ ⁠ comments Dr. Ben THUY, ⁠ Natural History Museum Luxembourg⁠ Palaeontology – Research & Collections Curator.⁠ ⁠ The abstract states that "Identifiable remains of large deep-sea invertebrates are exceedingly rare in the fossil record. Thus, every new discovery adds to a better understanding of ancient deep-sea environments based on direct fossil evidence.“⁠ ⁠ The fossil was discovered in 2.6-million-year-old deep-sea sediments of the Mediterranean but its closest living relative is from the Caribbean. Was it the victim of a yet undetected deep-sea extinction event?⁠ ⁠ Access the original publication in scientific journal Zootaxa via the link in our bio!

A post shared by The Ocean Collective (@theoceancollective) on

Source : theprp.com
Restez connectés à MetalZone sur Facebook
Articles les plus récents
L'actu Metal Progressif
Plus d'actus sur The Ocean
Articles les plus vus