Les musiciens de Mastodon ont reçu des allocations chômage cette année : “Il n’y a pas d’argent qui rentre…”

à 10 h 31 min
Lecture 4 min.
Mastodon va recommencer à travailler sur son nouvel album
© Jimmy Hubbard

En tant que groupe de renommée internationale faisant partie d’un grand label, on pourrait penser que Mastodon serait capable de surmonter la pandémie actuelle avec une relative facilité. Cependant, si les artistes de certains genres peuvent connaître un succès massif grâce aux contrats de sponsoring et de partenariat qui leur sont proposés, peu de ces opportunités sont offertes aux artistes du monde du Rock et du Metal.

Compte tenu du déclin continu des ventes d’albums, le streaming étant devenu la forme dominante de consommation de musique, encore moins de musiciens sont capables de se maintenir à flot sans avoir à faire de tournées, ce qu’aucun groupe n’a pu faire de manière significative depuis plus de six mois maintenant.

La triste réalité est qu’à l’heure actuelle, les revenus du streaming ne suffisent pas à payer les factures, à moins que vous ne récoltiez régulièrement des dizaines, voire des centaines de millions de streams, ce que seuls quelques artistes de Metal et de Hard Rock ont réussi à faire.

Lors d’un entretien récent avec MetalSucks, le guitariste de Mastodon, Bill Kelliher, a révélé que lui et d’autres membres du groupe comptaient sur d’autres investissements et touchaient des allocations chômage pendant les périodes d’inactivité pour garder la tête hors de l’eau. Il a fait part des commentaires suivants à ce sujet :

Sans ma femme et son emploi stable depuis 20 ans, je ne sais pas comment je m’en sortirais. Nous avons eu de la chance et nous avons été intelligents, nous n’avons pas gaspillé d’argent ; nous avons investi de l’argent pour acheter des maisons dans notre quartier et être propriétaires. C’est un autre travail à part entière, c’est la moitié des choses que je fais dans la journée – tondre les pelouses des gens qui sont mes locataires, réparer les toits qui fuient et essayer de trouver la raison des odeurs étranges qui sortent des toilettes ou autre [rires]. Voilà la réalité. Après, j’ai toujours fait ça, donc ce n’est pas nouveau. J’ai toujours accepté cela, c’est un peu ce que font les gens, il faut investir. J’ai appris de personnes plus âgées que moi et je les écoute toujours, surtout quand il s’agit de gérer de l’argent. Je ne vais pas pouvoir jouer dans Mastodon pour le reste de ma vie, et je le sais depuis tout jeune. C’est comme si, à un moment donné, quelque chose allait arriver, ça allait s’épuiser.

Il a poursuivi en disant :

J’espère que nous pourrons le faire aussi longtemps que possible, mais je n’ai pas travaillé depuis plus d’un an. Il n’y a pas d’argent qui rentre… Il n’y a pas de gros chèques de redevances qui arrivent tous les mois. Et c’est la vérité… parce que les gens n’achètent plus de musique. Je veux dire, il y a quelques résidus et tout ça, mais ce sont des cacahuètes. Ce n’est rien. C’est un paiement trimestriel de quelques milliers de dollars… si on a de la chance. Et c’est de l’argent imposable, comme tout le monde. Imaginez que vous ne puissiez pas travailler pendant plus d’un an. Je veux dire, je suis au chômage. Mastodon est une entreprise et nous avons des employés. Nous sommes tous au chômage. Nous avions la possibilité de faire une demande de chômage ; nous y cotisons [par le biais de l’impôt sur le chômage des entreprises], donc nous l’avons fait. Si je n’avais pas le chômage, je n’aurais AUCUN revenu.

Le 11 septembre 2020, Mastodon a sorti une collection de raretés intitulée Medium Rarities. Du reste, le groupe travaille sur de la “nouvelle musique bouleversante” pour son prochain album, qui devrait arriver en 2021.

Source : theprp.com
Restez connectés à MetalZone sur Facebook
Articles les plus récents
L'actu Metal Progressif
Plus d'actus sur Mastodon
Articles les plus vus