Rob Halford de Judas Priest choisit Ronnie James Dio comme "Dieu du Rock" : "Sa voix avait tant de puissance et de caractère"

à 10 h 05 min
Lecture 2 min.
Rob Halford de Judas Priest choisit Ronnie James Dio comme "Dieu du Rock" : "Sa voix avait tant de puissance et de caractère"

Tout récemment, le chanteur de Judas Priest, Rob Halford, a été l’invité vedette de l’émission The Rock Show With Johnnie Walker de la BBC, dans le cadre du segment Rock God.

Rob Halford a choisi Ronnie James Dio et a déclaré à propos de son choix :

Chaque chanteur aura une histoire sur un collègue chanteur qui a été une source d’inspiration pour lui. L’une de mes principales influences est quelqu’un qui demeure, encore, à ce jour, une inspiration dans ma vie de chanteur de Metal. C’est Ronnie James Dio.

Il a poursuivi :

Je ne me souviens pas exactement quand j’ai entendu la voix de Ronnie pour la première fois, mais je me souviens que c’était comme un choc électrique, un éclair, parce que sa voix avait tant de puissance et de caractère, tant d’énergie et de tout ce qui fait un grand chanteur. Donc à partir de ce moment, j’ai été un grand fan de Ronnie James Dio. J’ai suivi sa carrière à partir du moment où il s’est fait connaître dans le monde du Rock & Roll. Les grandes choses qu’il a faites avec ELF, puis, bien sûr, avec Rainbow, Black Sabbath et Heaven & Hell. Quel grand héritage a laissé Ronnie.

Il a ajouté :

Même aujourd’hui, j’écoute toujours un peu de Ronnie avant de monter sur scène, parce qu’il m’excite, il me donne l’essence de ce qu’une grande performance vocale devrait faire. J’adore cet homme. Pas seulement sa voix, bien sûr, mais aussi son grand travail au service des autres. Si jamais un homme était un Dieu du Rock, pour moi, ce serait Ronnie James Dio.

Ronnie James Dio est décédé d’un cancer de l’estomac le 16 mai 2010 à l’âge de 67 ans. Dio était reconnu dans le monde entier comme l’un des plus grands et des plus influents chanteurs de l’histoire du Heavy Metal.

Rob Halford a sorti son autobiographie, Confess, fin septembre via Hachette Books.

Source : blabbermouth.net