Des fans accusent Bring Me The Horizon d'avoir plagié Deftones sur son nouvel EP

à 9 h 10 min
Lecture 2 min.
Des fans accusent Bring Me The Horizon d'avoir plagié Deftones sur son nouvel EP

En écoutant le nouvel EP de Bring Me The HorizonPost Human : Survival Horror, qui est sorti vendredi, des fans ont remarqué un riff familier.

Le premier morceau, Dear Diary, présente une ressemblance frappante avec le morceau Swerve City enregistré par Deftones en 2012. Vous pouvez écouter les deux morceaux ci-dessous. Le riff en question commence vers 2:10 sur Dear Diary.

Ce n’est pas la première fois que Bring Me The Horizon est accusé d’avoir été inspiré par un autre riff. Le groupe a été poursuivi par Evanescence pour avoir plagié un riff sur son morceau Nihilist Blues. Le groupe a finalement réglé le problème à l’amiable avec la chanteuse Amy Lee, en lui accordant un crédit d’écriture sur la chanson en question.

Oli Sykes a raconté l’incident à NME :

Ce qui est marrant avec Evanescence, c’est que le groupe nous a poursuivis en justice pour notre dernier album. Sur Nihilist Blues, nous avons plagié un de leurs couplets. C’était inconscient, mais quand c’est arrivé, on s’est dit : “Wow, c’est tellement évident, on ne va même pas essayer de nier”.

Oli a ensuite précisé sur Twitter qu’il n’y avait pas de menace réelle de procès :

Je dois clarifier quelque chose ! Quand j’ai dit qu’Evanescence nous avait poursuivis en justice pour Nihilist Blues, ce n’est pas tout à fait juste ! Nos managers ont juste discuté et nous avons fini par donner un crédit d’écriture à Evanescence sur la chanson. Amy Lee n’attendait rien de nous, selon elle, “elle n’a que de l’amour pour nous”.

Bring Me The Horizon – Dear Diary :

À lire aussi : Evanescence annonce un événement en streaming, A Live Session From Rock Falcon Studio

Deftones – Swerve City :

Source : metalinjection.net