Tatiana Shmayluk de Jinjer n'est pas fan des "reaction videos" : "Je n'y crois pas, les gens le font juste pour avoir des vues, comme toujours"

à 16 h 21 min
Lecture 3 min.
Tatiana Shmayluk de Jinjer n'est pas fan des "reaction videos" : "Je n'y crois pas, les gens le font juste pour avoir des vues, comme toujours"
© Jake Owens

Entre le succès de son troisième album, Macro, et l’obtention de certaines des plus grandes places de festival à ce jour, y compris un set sur la scène principale du Download, la vie était assez mouvementée pour Jinjer avant la pandémie. Maintenant qu’ils ont du temps libre, la chanteuse Tatiana Shmayluk a décidé de répondre à diverses questions des fans du groupe dans une nouvelle interview pour LouderSound.com.

Tatiana Shmayluk n’est pas fan des “reaction videos”

Sachant que ses performances vocales sont souvent utilisées pour des “reaction videos”, on a demandé à Tatiana si elle les avait regardées et s’il en avait tiré quelque chose. Elle a répondu :

Non, je ne les regarde jamais. C’est juste que je ne vois pas l’authenticité là-dedans. Je pense que chaque réaction filmée n’est pas la première réaction, c’est la deuxième réaction ou quelque chose comme ça, parce qu’ils l’ont déjà vu avant et puis ils se sont dit : “Oh, ok, je vais me filmer et réagir à nouveau mais face à la caméra”. Je n’y crois pas. Les gens le font juste pour avoir des vues, comme toujours.

À la question de savoir si elle est dérangée par les critiques (positives et négatives) présentes dans ces vidéos, elle a dit :

Je ne sais même pas de quoi ces gens parlent ! Je me fiche qu’ils admirent notre musique ou qu’ils la détestent. Je m’en fiche, c’est tout. Voilà.

À lire aussi : System Of A Down est en tête du classement des chansons de Hard Rock du Billboard

Tatiana Shmayluk sur le Hellfest

Plus tard dans l’interview, on a demandé à Tatiana si elle avait hâte de se produire au Hellfest 2021, bien que rien ne soit certain compte tenu de la gestion de la crise en France. Elle a déclaré :

Je ne sais pas quoi dire ! Ha ha ha ! J’espère vraiment pouvoir me produire au Hellfest, je croise les doigts et tout ça. Mais dernièrement, j’ai vu un post sur Instagram qui disait : “J’ai demandé à mon médecin quand cette pandémie serait terminée et il m’a dit : ‘Comment puis-je savoir ? Je suis un médecin, pas un politicien'”. Alors, pfft, qui sait ? Cette année me prouve que nous n’avons tout simplement aucune garantie quant à notre avenir. Vous ne savez pas ce que demain vous réserve, alors ne prévoyez rien. En gros, c’est comme ça que je vis. Je n’aime pas planifier, mais c’est obligé pour le travail… Alors, j’espère que ça se passera bien pour tout le monde.

Du reste, les métalleux ukrainiens sortiront bientôt les enregistrements audio de l’un des derniers concerts de Metal joués sur la planète avant le confinement mondial dû au coronavirus : leur performance féroce à guichets fermés à Melbourne, en Australie, le 5 mars 2020.

L’album live Alive In Melbourne, dont l’artwork a été réalisé par Gabriel Nicoletti, un fan de Jinjer talentueux, comprend 17 titres au total et sera disponible le 20 novembre via Napalm Records.

Jinjer – The Prophecy :

Tags : Metalcore Jinjer
Source : loudersound.com