Brian Johnson de AC/DC dit qu'il a "plongé sa tête" dans une bouteille de whisky lorsqu'il a été frappé par ses problèmes d'audition

à 12 h 19 min
Lecture 4 min.
AC/DC remporte un nouveau disque de platine pour Back In Black

Angus Young et Brian Johnson de AC/DC ont récemment rejoint Zane Lowe sur Apple Music pour parler de leur nouvel album, Power Up, qui est sorti hier (vendredi 13 novembre).

Ils ont parlé de leur décision de sortir le disque maintenant, du retour de Brian Johnson alors qu’il souffrait d’une perte d’audition, de leur gratitude envers le chanteur des Guns N’ Roses, Axl Rose, pour le remplacer et de leur désir de se produire en concert. Ils sont également revenus sur Malcom Young et Bon Scott et sur leur influence continue sur le groupe.

Une période difficile

Au sujet de son retour au sein du groupe à la suite de ses problèmes d’audition, Brian Johnson a déclaré :

La perte d’audition a été soudaine, et elle s’est aggravée rapidement. Je sentais que ça allait de plus en plus mal. Puis, c’est arrivé au point où j’ai dû arrêter [de jouer] – on m’a dit d’arrêter. C’était horrible et cruel. Soudainement, j’étais seul. C’est comme si j’avais perdu ma famille. Mais en même temps, je devais être réaliste à ce sujet. J’ai dit : “Écoutez, ce n’est pas un problème fatal. J’ai toujours la santé. Et j’ai eu beaucoup de chance d’être arrivé aussi loin dans la vie”. Je pense que j’avais 68 ans à l’époque, ce qui est un âge assez important. J’ai pris un peu de recul et j’ai regardé autour de moi, et beaucoup de gens, des amis à moi, étaient décédés. La semaine même où cela m’est arrivé, mon meilleur ami est décédé d’un cancer à l’âge de 59 ans. Ce fut un double coup dur. C’était franchement assez naze. Je me suis dit que je devais être un homme et que je devais en passer par là.

Il a poursuivi :

C’était douloureux et horrible, mais comme je l’ai déjà dit, j’ai juste plongé ma tête dans une bouteille de whisky pendant quelques mois. C’est ce que j’ai fait, et ça a atténué la douleur. Je n’ai pas pris de drogue ni consulté de psychiatre, je n’ai pas fait tous ces trucs que vous êtes censé faire…

Il a ajouté :

Pendant tout ce temps, je pensais que c’était fini. 18 mois plus tard, je me demandais toujours quoi faire ensuite, le cas échéant, parce que je suis comme Angus, je dois toujours faire quelque chose – je suis un type qui a des “démangeaisons”… Et, un beau jour, j’ai reçu un appel d’Angus et du bureau de la direction me demandant si je voulais faire un nouvel album. Bien sûr, je me suis dit qu’il fallait que je saisisse l’opportunité de faire ce que j’aime le plus dans la vie.

Ensuite, Brian s’est exprimé sur la technologie qui lui a permis de revenir dans le groupe :

Je dois vous dire que c’était juste de la chance. Quand ce merveilleux monsieur est venu me chercher, il était professeur d’audio. Il voulait essayer une nouvelle technologie. Il m’a dit : “Écoutez, nous pourrions le faire ensemble, si je pouvais venir vous rendre visite”. J’ai pensé que ce n’était peut-être que du vent, mais c’était un vrai produit, et il est venu de Denver, dans le Colorado. Nous avons fait des tests pendant deux jours, et je n’arrivais pas à croire les résultats. Malheureusement, il avait la taille d’une batterie de voiture au départ, alors nous avons passé les deux années suivantes à miniaturiser l’appareil, ce qui était la chose la plus difficile à faire. Au final, ça a bien fonctionné.

À lire aussi : L'ancien guitariste de Exodus, Rick Hunolt, dit qu'il pourrait jouer quelques concerts avec ses anciens camarades de groupe pour promouvoir Persona Non Grata

Interview de AC/DC avec Zane Lowe sur Apple Music :

Tags : Rock AC/DC