Joe Satriani dit qu'il faisait du tapping avant d'entendre Eddie Van Halen

à 17 h 24 min
Lecture 3 min.
Joe Satriani dit qu'il faisait du tapping avant d'entendre Eddie Van Halen

Dans une nouvelle interview accordée au podcast Behind The Vinyl, il a été demandé à Joe Satriani s’il avait commencé à utiliser la technique du tapping sur sa guitare lorsqu’il a entendu Eddie Van Halen pour la première fois en 1978.

Joe Satriani parle de la guitare et d’Eddie Van Halen

Lors de l’interview, il a répondu :

J’avais déjà fait du tapping avant ça. Je pense que, tout comme Eddie, parce que nous avions le même âge et que nous avons commencé à jouer à peu près en même temps, nous avons vu d’autres personnes le faire à la télévision. Pour ma part, j’ai vu les guitaristes de Wishbone Ash le faire. Il y avait un concert en Amérique appelé Don Kirshner’s [Rock Concert], et je crois que Wishbone Ash y était un soir. Mon père le regardait, et je suis entré dans la salle pendant une seconde, j’ai tourné la tête et j’ai vu le guitariste jouer avec ses doigts. Je me suis dit : “Oh mon Dieu !”. Je suis allé directement dans ma chambre, j’ai pris ma guitare et je me suis dit : “C’est une super idée. Je vais faire ça partout”.

Il a poursuivi :

Dans mon groupe d’amis, tout le monde faisait du tapping, mais le grand génie d’Eddie, c’est ce qu’il en a fait. Et c’est ce qu’on peut dire de tout. Nous connaissions les mêmes accords – il y a un million de guitaristes qui connaissent exactement les mêmes 12 notes, les mêmes accords, nous achetons les mêmes cordes, nous utilisons les mêmes guitares, à peu près. Qu’est-ce qui rend Eddie si spécial ? C’est la manière dont il a utilisé ces techniques, et tout le monde a trouvé ça génial.

Il a ajouté :

La première fois que j’ai entendu Eddie, c’était quand Eruption est arrivé à la radio. J’étais assis là avec ma guitare, et ma mâchoire est tombée au sol. Je me suis dit : “Oh mon Dieu. Je suis en train d’écouter un génie. Ce type sait comment utiliser les choses que je connais”. C’était genre : “J’ai les mêmes outils que lui, mais regarde ce qu’il en a fait”. Et ça m’a juste fait sourire. J’étais tellement heureux.

Le dernier album en date de Joe Satriani, intitulé Shapeshifting, est sorti le 10 avril 2020 via Sony Music & Legacy Recordings. Le disque a été co-produit par Joe Satriani et Jim Scott (Foo Fighters, Red Hot Chili Peppers), avec à bord un associé de longue date, John Cuniberti, qui s’est chargé du mastering. Joe Satriani a fait appel à un large éventail de collaborateurs, anciens et nouveaux, pour l’aider à donner vie aux morceaux. Le légendaire batteur Kenny Aronoff (John Fogerty), le bassiste Chris Chaney (Jane’s Addiction) et le claviériste Eric Caudieux ont été les musiciens principaux du nouvel album, avec des contributions supplémentaires de Lisa Coleman (The Revolution) et de Christopher Guest.

À lire aussi : Amon Amarth : Un nouvel album pour cet automne ?

Interview de Joe Satriani pour Behind The Vinyl :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.