🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

La fois où AC/DC s'est retrouvé dans un combat à mains nues avec Deep Purple

à 13 h 38 min
Lecture 6 min.
La fois où AC/DC s'est retrouvé dans un combat à mains nues avec Deep Purple

La version de janvier 1975 du Festival de Sunbury en Australie connaissait déjà des difficultés qui menaçaient son avenir. Puis, AC/DC et Deep Purple se sont battus en coulisses.

Un épisode chaotique dans le monde du Rock

Les organisateurs savaient qu’ils risquaient la ruine financière avant que la quatrième et dernière édition du festival n’ait lieu. Les pressions combinées du mauvais temps et de la faible vente de billets (causée, en partie, par une forte hausse des prix) ont fait que, même si c’était un événement populaire, il n’allait pas avoir lieu l’année suivante.

Tout n’allait pas bien non plus avec Deep Purple. Le groupe, dirigé par David Coverdale, était déjà en train de se fracturer, et le guitariste Ritchie Blackmore était à trois mois de démissionner. Ils avaient été payés 60 000 dollars – une somme importante – pour se produire à Sunbury, et le fait que l’argent avait été garanti pour eux signifiait que beaucoup d’autres groupes quitteraient le festival sans être payés.

AC/DC, en revanche, ne faisaient que commencer. Ils avaient récemment engagé le batteur Phil Rudd et allaient bientôt faire appel au bassiste Mark Evans pour compléter le line-up, qui allait amorcer leur ascension vers le succès. Ils se frayaient un chemin à travers la scène pub-Rock australienne lorsque le destin les a impliqués dans ce qui se passait à Sunbury.

Selon Ultimate Classic Rock, Angus Young a déclaré :

Nous jouions dans un pub un samedi, et un manager nous a contactés et nous a dit : “Hé, vous pouvez vous pointer à Sunbury pour un concert ?”. Le gars qui faisait la promotion était un peu inquiet… Il a dit : “Deep Purple ne va peut-être pas monter sur scène”. Il était un peu inquiet que le groupe ne vienne pas au concert, et il ne voulait pas que les jeunes se révoltent… Alors il s’est dit : “Bon, je vais engager AC/DC et peut-être qu’ils pourront les contenir”.

À cette période, le frère aîné George Young, le producteur du groupe, s’occupait de la basse pour dépanner. Il ne possédait que l’instrument et il n’avait même pas d’étui. George faisait partie de la troupe qui s’est entassée dans un véhicule pour le voyage du festival. Lorsqu’ils sont arrivés, Angus dit que George “a jeté un coup d’oeil au site du festival, à tous ces gens, à toute la boue”, et les a abandonnés. Ils ont dû marcher “un kilomètre et demi” pour se rendre à l’événement.

Juste au moment où nous sommes arrivés, plein de voitures, plein de Rolls-Royce, ont débarqué. C’était Deep Purple et ils avaient décidé qu’ils allaient jouer.

Néanmoins, AC/DC était toujours en lice et avait été annoncé dans le cadre du concert. Angus s’est souvenu :

Tout allait bien pour autant qu’on le sache. Puis, à la dernière minute, quelque chose s’est passé… Quelqu’un a dit qu’un type avait donné un coup de poing à notre manager – un des gars de l’équipe de Deep Purple. On était tous regroupés dans une caravane, en train de se changer. Je me souviens qu’on est tous sortis en courant.

Les gars de AC/DC ont pu compter sur l’aide de leurs compatriotes : un conducteur de chariot a “déversé du matériel” sur certains membres du personnel de sécurité de Deep Purple, tandis que le chanteur Bon Scott s’est joyeusement joint à la bagarre.

Bon a fait une prise de soumission à un type, et il a crié : “Ne vous inquiétez pas, les gars, je l’ai !”, et il a continué à se battre.

Alors que “tout le chaos a éclaté”, Angus Young est monté sur scène.

J’ai pris le micro et j’ai dit aux jeunes de devant, qui commençaient à passer par-dessus la clôture : “Hé, on a besoin d’un coup de main”. D’une manière ou d’une autre, les organisateurs ont réussi à imposer un certain calme. L’organisateur en chef a dit : “Nous avons eu un petit problème. Deep Purple va jouer, et AC/DC se produira juste après”. Et nous avons tous dit “OK”.

Cependant, ce n’est pas la fin de l’histoire. Angus a expliqué :

Cela n’a pas fonctionné comme ça. Deep Purple est monté, a joué son set. Je crois qu’ils ont raccourci leur set et sont partis, puis ils ont commencé à démonter leur matériel. Et le promoteur a commencé à se battre avec eux à ce moment-là… Ça a recommencé !

À lire aussi : Nightwish annoncera son nouveau bassiste "quelques heures" avant son livestream !

La version de David Coverdale

En 2007, David Coverdale a partagé ses propres souvenirs de la bagarre. Il a déclaré :

Nous sommes arrivés dans la plus violente tempête de l’été – il est également intéressant de noter que notre nouvel album à l’époque était Stormbringer. Les promoteurs ont décidé courageusement d’aller de l’avant avec le festival. Le vent hurlait, il était glacial et c’était un bain de boue total. Tout le public se trouvait dans un champ de boue. […] La performance n’était pas satisfaisante, nous avons quitté la scène, pris nos voitures et commencé à nous éloigner du site.

Il a poursuivi :

Soudainement, nous avons entendu de la musique provenant de la scène. Apparemment, un jeune groupe australien avait sauté sur scène, s’était branché sur notre équipement et avait commencé à jouer ! D’après ce qu’on m’a dit, c’est totalement parti en cacahuètes. Nos roadies ont lutté avec le jeune groupe pour pouvoir récupérer notre matériel. Le chaos et les ébats ont suivi.

Il a ajouté :

Bref, voilà que ces gars téméraires n’étaient rien d’autre qu’un nouveau groupe appelé AC/DC. J’ai rigolé quand j’ai entendu ça. J’ai trouvé ça génial ! Et c’est pour ça que je me souviens de cet épisode.

Les conséquences

Quoi qu’il se soit réellement passé – et David Coverdale a noté qu’il avait partagé des verres et des rires à ce sujet avec des membres de AC/DC au cours des années qui ont suivi – il y a eu des répercussions. Le Sunbury Festival s’était en effet effondré financièrement alors même qu’il se déroulait. Et bien qu’il ait remporté des prix posthumes, l’événement n’est jamais revenu.

Des mois plus tard, Deep Purple a été informé qu’il serait confronté à des problèmes importants si la tournée qu’il se proposait d’effectuer en Australie se déroulait alors qu’il gardait l’argent du Sunbury tandis que d’autres restaient impayés. Ils ont résolu la situation en créant un fonds fiduciaire pour couvrir les pertes encourues par les autres artistes à l’affiche.

Quant à AC/DC, Angus Young a conclu en disant :

Nous n’avons jamais pu jouer au final ! Mais le lendemain, vous pouviez lire partout : “AC/DC s’est battu avec avec Deep Purple”. En fin de compte, ça nous a fait beaucoup de pub – plus de gens sont venus nous voir !

Extraits du Sunbury en 1975 :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock AC/DC
Source : ultimateclassicrock.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Evanescence annonce la date de sortie de The Bitter Truth ; le nouveau single Yeah Right est disponible

Evanescence
The Bitter Truth

Par Kingeddie, le 21/04/2021
Erra annonce les détails de son nouvel album éponyme, et sort le single Divisionary

Erra
Erra

Par Adrien, le 08/03/2021
A Day To Remember prévoit de sortir son nouvel album, You're Welcome, en mars (détails & single)

A Day To Remember
You're Welcome

Par MilkJugg, le 08/03/2021
Plus d'actus sur AC/DC
L'actu Rock