AC/DC : Un moine bouddhiste surprend la toile avec sa reprise de Thunderstruck !

à 14 h 20 min
Lecture 3 min.
AC/DC : Un moine bouddhiste surprend la toile avec sa reprise de Thunderstruck !

Au fil des ans, Thunderstruck est devenu une sorte de chanson incontournable pour les créateurs de reprises insolites sur le web.

Il y a eu toutes sortes de versions, une jouée par un bébé, une faite avec un gayageum (instrument traditionnel coréen), et une autre avec un stylophone. Un groupe de musiciens finlandais l’a également transformée en bluegrass, un autre l’a adaptée pour la cornemuse, un musicien l’a jouée dans le style de Bach, et un autre fan lui a aussi donné une tournure Synth Pop…

Aujourd’hui, Kossan1108 a créé sa propre version, qui commence par un rythme de tambour raisonnablement méditatif avant de s’intensifier alors que notre ami bouddhiste tente de recréer le chant original de Brian Johnson. Le tout culmine avec un coup de gong, et les trois minutes restantes de la vidéo sont consacrées à une méditation silencieuse. Nous espérons que vous y participerez.

Kossan – de son vrai nom Kazutaka Yamada – a été très actif au cours de l’année dernière, se filmant en train de jouer des versions de chansons telles que We Will Rock You de Queen, Yellow Submarine des Beatles, Enter Sandman de Metallica et, dans un éclair de génie, Teenage Lobotomy des Ramones.

Kazutaka semble résider à Tokyo, bien qu’il ait déjà vécu à New York. Il est devenu une figure familière de Manhattan, traversant la circulation en roller jusqu’au Metropolitan Museum of Art, où il chante les quatre mêmes lignes d’une prière bouddhiste pendant des heures.

En 2007, il a déclaré au New York Times :

New York est un endroit très rapide et bruyant – c’est un endroit fou. Je pense que parfois les gens ont besoin de se calmer, et je crois que mes chants sont efficaces pour cela.

La même année, il a été interviewé par My Eyes Tokyo, et a déclaré :

Quand je suis arrivé ici, j’étais fauché. Tout est cher à New York, alors je n’avais pas de domicile fixe. J’hésitais même à prendre le métro. Je n’aimais rien d’autre que de pratiquer le sanshin [un instrument qui ressemble à un banjo japonais]. J’ai commencé à le pratiquer presque tous les jours. Un jour, je suis allé à Central Park pour pratiquer à l’extérieur. Quand je jouais du sanshin sur un banc, un type m’a donné un dollar. J’ai été surpris parce que je ne m’attendais pas du tout à ça. Je jouais là seulement parce que c’était une belle journée.

AC/DC – Thunderstruck (Buddhist Priest Cover) / KOSSAN :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock AC/DC
Source : loudersound.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Architects annonce son nouvel album For Those That Wish To Exist !

Architects
For Those That Wish To Exist

Par tommy, le 09/06/2021
Family Tree

Black Stone Cherry
Family Tree

Par tommy, le 08/06/2021
Gojira annonce son nouvel album, Fortitude, et publie un nouveau single !

Gojira
Fortitude

Par tommy, le 05/06/2021
Plus d'actus sur AC/DC
L'actu Rock