Nergal de Behemoth fait face à une nouvelle accusation de blasphème pour "atteinte aux sentiments religieux"

à 12 h 39 min
Lecture 2 min.
Nergal de Behemoth fait face à une nouvelle accusation de blasphème pour "atteinte aux sentiments religieux"
© Sergione Infuso, Corbis via Getty Images

Le leader de Behemoth, Nergal (alias Adam Darski), a été accusé de blasphème dans son pays d’origine, la Pologne.

L’accusation découle d’une image de 2019 que Nergal a publiée sur Facebook, où il marche sur une œuvre de la Vierge Marie, sur le plateau d’un tournage de son projet parallèle, Me and That Man.

En 2010, Nergal a été jugé pour blasphème, après avoir déchiré une Bible sur scène. Alors que Nergal a gagné le procès après un long combat, il a également été pris pour cible par le gouvernement polonais à cause d’un design de t-shirt controversé, qui ressemblait à l’emblème national polonais.

Dans un rapport de Super Express, les détails de la dernière accusation de Nergal ont été relayés par Aleksandra Skrzyniarz, porte-parole du bureau du procureur de district à Varsovie. La traduction approximative est la suivante :

Adam D. est accusé d’avoir, le 25 septembre 2019, via Internet, insulté publiquement l’objet du culte religieux chrétien sous la forme de la personne de la Mère de Dieu, en plaçant une photo sur son profil Facebook. Il a présenté une photo de la Mère de Dieu où il piétinait son visage, offensant ainsi les sentiments religieux de quatre personnes.

Hier, Nergal s’est rendu sur Facebook pour faire part de son mépris concernant la dernière accusation de blasphème portée contre lui :

Un autre procès est en cours. La raison ? C’est toujours la même : atteinte aux SENTIMENTS RELIGIEUX ! Pouvez-vous imaginer cette absurdité au XXIe siècle ? La Pologne est tellement en retard sur le reste de l’Europe civilisée que nous sommes littéralement le dernier bastion du soi-disant “blasphème”. Même l’Irlande, qui est extrêmement catholique, a récemment retiré ce paragraphe de sa constitution. Cela arrivera en Pologne à un moment donné… et oui, je suis prêt à être ce tremplin. FUCK le fondamentalisme religieux. Et franchement, je suis sûr que je vais gagner cette affaire comme à chaque fois. Il faut juste être patient.

S’il est reconnu coupable d'”offense aux sentiments religieux”, Nergal pourrait se voir infliger une amende et voir ses libertés restreintes pendant deux ans au maximum. Nergal aurait plaidé “non coupable” à cette accusation.

Post #1 de Nergal :

À lire aussi : Pantera : Un technicien de guitare se souvient de la façon dont Dimebag a fait face à une foule peu réceptive, "c'était très bizarre"

Post #2 de Nergal :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : loudwire.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Architects annonce son nouvel album For Those That Wish To Exist !

Architects
For Those That Wish To Exist

Par tommy, le 09/06/2021
Family Tree

Black Stone Cherry
Family Tree

Par tommy, le 08/06/2021
Gojira annonce son nouvel album, Fortitude, et publie un nouveau single !

Gojira
Fortitude

Par tommy, le 05/06/2021
Plus d'actus sur Behemoth
L'actu Black Metal