MetalZone débarque sur ton mobile !

Sully Erna, de Godsmack, affirme que le nombre de décès dus au coronavirus est surévalué

à 14 h 21 min
Lecture 3 min.

Lors d’une nouvelle apparition sur The Mistress Carrie Podcast, le frontman de Godsmack, Sully Erna, a déclaré que le coronavirus n’était pas aussi mortel que les responsables de la santé l’ont prétendu.

Il a déclaré :

Je suis désolé, et il se peut que certaines personnes m’en veuillent de dire cela, mais le coronavirus n’est pas aussi mortel que ce qu’on a voulu nous faire croire. Il fait des dégâts, et il affecte certainement les personnes âgées, et nous prions pour elles. Nous sommes vraiment compatissants à ce sujet, et c’est pourquoi nous portons tous des masques, c’est pourquoi nous faisons notre part.

Il a poursuivi :

Nous sommes nombreux à ne pas avoir peur du coronavirus, et nous savons que nous allons probablement le vaincre. Mais nous ne voulons pas prendre de risque avec nos proches, donc nous sommes responsables. En même temps, la réalité est que ce n’est pas une maladie très mortelle. Ça va passer, on va passer à travers, et on doit revenir à la normale. Nous devons donc influencer les plus forts pour qu’ils sortent et recommencent à travailler, à aller à l’école et à faire ce qu’ils doivent faire pour que nous puissions créer l’immunité collective. C’est ce qui va nous permettre de passer au travers. Et puis nous pourrons revenir à la normale.

Plus tard, il a ajouté :

Il y a eu beaucoup de choses dans les médias qui semblent être dues à un agenda politique. Il n’est pas évident de savoir si les chiffres sont exacts. Beaucoup de médecins ont dit : “Pourquoi nous demande-t-on de mettre systématiquement le ‘coronavirus’ sur tout ? Pourquoi quand quelqu’un vient de mourir d’une pneumonie ou d’une crise cardiaque, nous devons écrire ‘COVID’ ?”. Que ce chiffre d’un demi-million soit correct ou non [aux États-Unis], je pense que nous devons être suffisamment responsables pour essayer d’être optimistes et ne pas pousser les gens dans le gouffre, parce que c’est ce que font certains des grands médias. J’ai des amis qui l’ont eu et qui m’ont dit trois mois plus tard : “J’ai encore des problèmes. Et c’est bizarre, je me sens étourdi, ceci, cela”. Et puis d’autres qui m’ont dit : “Mec, j’ai eu des gueules de bois pires que ça. J’ai eu un peu de fièvre pendant deux jours et je n’ai plus eu de problèmes depuis”. Donc ça affecte tout le monde différemment, et c’est ça le grand mystère.

Du reste, Godsmack travaille sur un “album de Rock” et un “album acoustique cool”.

Interview de Sully Erna pour The Mistress Carrie Podcast :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : blabbermouth.net