MetalZone débarque sur ton mobile !

Jeremy Spencer (ex-Five Finger Death Punch) révèle pourquoi il a supprimé la musique de Psychosexual de l'Internet

à 11 h 24 min
Lecture 3 min.
© Ethan Miller, Getty Images

Plus tôt cette année, toute la musique de Psychosexual a mystérieusement disparu des plateformes de streaming et des magasins de musique en ligne.

Dans une nouvelle interview, le chanteur Jeremy Spencer (alias Devil Daddy) révèle pourquoi il a supprimé d’Internet le premier album controversé de Psychosexual.

Après son départ de Five Finger Death Punch, Jeremy Spencer a exercé de nombreuses autres professions, notamment celle d’officier de police et d’acteur porno. Avec l’invention de son personnage de Devil Daddy, M. Spencer est passé de batteur à frontman dans son groupe de Rock théâtral Psychosexual, publiant le premier album du projet, intitulé Torch the Faith, en 2020.

Psychosexual a reçu de nombreuses critiques pour Torch the Faith, et M. Spencer veut maintenant donner un nouveau départ à son groupe. Le musicien a déclaré à Drag the Waters : The Pantera Podcast [via Loudwire] :

Quand vous faites des disques, ils sont comme des photos du moment où vous les avez faits. On a fait le premier album assez rapidement, et je l’ai sorti de façon indépendante. On a commencé l’album suivant juste après, et Devil From Hell est arrivé. Et je me suis dit : “Putain, mec. J’aime vraiment ça. J’aurais aimé que ce soit le premier album qu’on ait publié”.

Il a continué :

Alors, vous savez quoi ? Personne ne connaît vraiment [Torch the Faith], que j’aime bien, mais je pense que [Devil From Hell] est plus approprié pour nos débuts ; c’est ce que j’aurais voulu sortir en premier. C’est donc un peu comme un redémarrage – on repart à zéro. Je sortirai [Torch the Faith] plus tard, et ce deuxième album sera techniquement notre premier [rires].

En ce qui concerne l’accueil négatif réservé à Psychosexual, M. Spencer a ajouté :

Ce n’est pas grave. Tout le monde ne peut pas aimer ce que tu fais. Je veux dire, c’était comme ça chez Death Punch aussi ; on sortait des trucs, et on se faisait détester. Tu ne peux pas plaire à tout le monde. On a toujours fait des disques pour nous-mêmes, et ensuite on espère que les gens vont les aimer. On ne peut pas contrôler ça. Nous avons eu la chance d’avoir une grande fanbase qui apprécie ce que nous faisons. Et je pense que nous allons trouver notre public pour [Psychosexual] aussi. Ce n’est pas pour tout le monde, mais je fais ce que j’aime faire, et je suis un grand fan de la théâtralité.

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : loudwire.com