🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

AC/DC : Brian Johnson révèle comment une publicité pour un aspirateur lui a permis de rejoindre le groupe de Rock

à 11 h 23 min
Lecture 6 min.
AC/DC : Brian Johnson révèle comment une publicité pour un aspirateur lui a permis de rejoindre le groupe de Rock

Dans la vidéo de quatre minutes ci-dessous, Brian Johnson donne la “version officielle” de la réponse à la question qu’on lui pose le plus souvent : “Comment avez-vous rejoint AC/DC ?”.

Il s’avère que Brian Johnson était le choix idéal pour rejoindre AC/DC après la mort de Bon Scott, mais le chanteur avait besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour intégrer le groupe – un coup de pouce qui s’est présenté sous la forme d’une publicité pour un aspirateur.

Brian Johnson a raconté l’histoire sur son compte YouTube, Brian Johnson TV, révélant que sa réponse initiale à l’invitation à auditionner était un refus. Le chanteur a révélé qu’il avait été contacté par une femme à l’accent allemand, qui lui a passé un mystérieux coup de fil lui demandant de venir à Londres afin d’auditionner pour un groupe anonyme.

Le chanteur a d’abord refusé, déclarant :

J’ai déjà été mordu par le virus de la musique avec Geordie et après trois ans, je suis reparti sans un sou en poche. Je ne vais pas refaire ça.

Cependant, la femme a insisté et a finalement donné à Brian un indice qu’il s’agissait de AC/DC, mais il a quand même refusé.

J’ai dit : “C’est un groupe formidable, mais j’ai 32 ans et [je suis trop vieux pour que ça soit vendeur]. Ils ne seront pas intéressés. Ce sera un voyage pour rien”.

Mais peu de temps après ce coup de fil, André Jacquemin, qui avait travaillé sur les films des Monty Python, a contacté Brian pour lui proposer de chanter dans une publicité pour un aspirateur Hoover, dont le studio se trouvait à Londres. Grâce à cette nouvelle incitation financière, M. Johnson a rappelé la femme susmentionnée et a organisé une rencontre avec les membres du groupe AC/DC pendant qu’il était en ville pour enregistrer la publicité.

Cette rencontre dans un restaurant s’est transformée en une connexion instantanée et la décision de M. Johnson, qui a changé sa vie, a donné naissance à l’un des plus grands albums de l’histoire du Rock. Après Back In Black, Brian a chanté sur 10 autres albums studio, le dernier étant Power Up de 2020.

Le mois dernier, Angus Young, le guitariste de AC/DC, a raconté à la série New & Approved de 95.5 KLOS comment Bon Scott, le regretté chanteur de AC/DC, avait rencontré Brian Johnson au début des années 1970. Il a déclaré :

Bon avait fait partie d’un groupe qui avait tourné en Grande-Bretagne, et ils faisaient la première partie du groupe dans lequel jouait Brian, appelé Geordie. Bref, ils jouaient en direct, et pendant que Bon écoutait Geordie et Brian se produire sur scène, il a entendu un cri. Il a dit que ça sonnait bien – il a dit qu’on aurait dit que Little Richard était sur scène. Puis, il a dit qu’il avait vu Brian tomber par terre, tout en continuant de crier. Bon a trouvé que ça sonnait bien – il a dit que c’était le meilleur show qu’il avait vu depuis un bail, et que Brian était le meilleur chanteur qu’il avait entendu depuis longtemps. Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que Brian a eu une crise d’appendicite sur cène. Bon pensait que cela faisait partie du show. Il s’est dit : “Ce type est incroyable. Il est tombé et a continué à chanter des notes aiguës”.

Brian a déjà parlé du fait d’avoir croisé le chemin de Bon dans une interview de 2011 avec le New York Post. Il a dit :

J’ai rencontré Bon en 1973 ou 1974. Son groupe faisait la première partie du mien, Geordie. J’ai eu une terrible appendicite et je suis tombé sur le sol, en donnant des coups de pied et en faisant “Ooh”, mais j’ai continué à chanter. Apparemment, il a dit aux gars quand il a rejoint AC/DC : “J’ai vu ce Brian Johnson chanter, et il était génial. Il était par terre, il donnait des coups de pied et criait – quelle comédie !”. Bien sûr, je ne jouais pas la comédie. J’étais vraiment malade.

Le 25 juillet 1980, AC/DC a sorti Back In Black aux États-Unis, suivi par la sortie de l’album au Royaume-Uni le 31 juillet. C’est le premier album du groupe sans le chanteur Bon Scott, qui était mort quelques mois plus tôt après s’être évanoui et s’être étouffé dans son propre vomi à la suite d’une longue nuit de beuverie.

Le groupe a rapidement décidé de continuer et a engagé Brian Johnson du groupe Geordie pour prendre la relève au chant, et ils se sont rendus aux Bahamas pendant environ six semaines pour faire l’album. AC/DC avait gagné beaucoup de fans en Amérique avant la mort de Bon Scott, mais personne ne savait comment Back In Black serait accueilli.

Back In Black a été disque de platine pour la première fois en octobre 1980. Selon la RIAA, Back In Black est le quatrième album le plus vendu de tous les temps.

Back In Black comprend les singles You Shook Me All Night Long, qui a atteint la 35e place du classement du Billboard Hot 100, et Back In Black, qui a atteint la 37e place.

Malgré son succès massif, il n’a jamais dépassé la quatrième place du classement des albums. L’album suivant du groupe, For Those About To Rock, a atteint la première place.

Back In Black a été produit par Robert “Mutt” Lange, qui a ensuite produit Def LeppardForeignerThe Cars et Brian Adams.

En 2012, Back In Black a été ajouté à la collection légendaire du Grammy Hall of Fame de la Recording Academy.

L’année dernière, AC/DC a lancé une gamme de nouveaux produits pour célébrer le 40e anniversaire de Back In Black.

Vidéo de Brian Johnson :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock AC/DC