MetalZone débarque sur ton mobile !

Chris Adler : "Recevoir l'appel de Dave Mustaine pour jouer avec Megadeth a changé ma vie"

à 9 h 03 min
Lecture 5 min.
© Ethan Miller, Getty Images

L’ancien batteur de Lamb Of God, Chris Adler, déclare que recevoir l’appel pour intégrer l’un de ses groupes préférés, Megadeth, a été un événement qui a changé sa vie.

M. Adler a assuré la batterie sur le dernier opus de Megadeth, Dystopia, qui date de 2016 et a pris part à la plupart des concerts de promotion de cet album.

Lors des concerts de fin 2015 et début 2016 où M. Adler n’a pas pu se produire avec Megadeth, il a été temporairement remplacé par Tony Laureano (ex-Dimmu Borgir, Nile, Angelcorpse), un vétéran de la scène Metal qui travaillait comme technicien de batterie pour Megadeth depuis 2011.

Depuis mai 2016, Dirk Verbeuren assure la relève, le batteur belge et désormais expatrié à Los Angeles, avait précédemment joué avec Soilwork pendant plus d’une décennie.
Dans une récente interview accordée au SaintVitusBar, Chris Adler explique comment il a atterri chez Megadeth :

J’étais à Los Angeles et j’enregistrais la batterie pour l’album VII : Sturm Und Drang de Lamb Of God. On était en tournée en 2005 avec Megadeth. Et j’ai reçu un appel très tôt le matin, à six heures. C’était le technicien guitare de Dave Mustaine, un type nommé Willie G. avec qui je suis devenu très ami pendant la tournée, un type formidable. Willie m’a dit : “Ton téléphone va sonner dans cinq minutes et tu devrais y répondre”. J’ai dit : “D’accord. Bien sûr.” Le téléphone a sonné cinq minutes plus tard, et c’était Dave. Et il m’a dit, “Hey, j’ai aimé faire la tournée avec toi.” On a eu des conversations sympathiques de temps en temps. Il n’est pas particulièrement sociable en tournée, mais on s’est retrouvé quelques fois pour un petit-déjeuner ou autre. Et il m’a dit : “Il y a beaucoup de personnes en qui j’ai confiance qui me disent que je devrais te contacter. J’aimerais vraiment revenir aux sources et faire un album de Thrash assez génial, et je suis intéressé par le fait que tu en fasses partie, si tu veux.” Et c’était le genre de moment inimaginable, “Qu’est-ce qui se passe ?”. C’est vraiment le groupe qui a changé ma vie, et là, je recevais un coup de fil qui allait encore changer ma vie.

Dirk a été recommandé par la suite en tant que batteur pour Megadeth par M. Adler, qui a qualifié M. Verbeuren de “l’un des trois meilleurs batteurs au monde”.

Lors d’une conférence de presse en juillet 2016 à Tel Aviv, en Israël, M. Mustaine a déclaré que M. Adler n’a jamais été un membre à part entière de Megadeth et qu’il était simplement “un gars de passage” pour l’album Dystopia et certains des concerts qui ont suivi :

Il était ce qu’on pourrait appeler un intermittent.

Quatre mois plus tôt, M. Mustaine avait déclaré lors d’une interview sur la station de radio WSOU de South Orange, dans le New Jersey, aux États-Unis :

Je trouvais très inspirant le fait d’être aux côtés de Chris Adler, de pouvoir bénéficier de son énergie positive et de sa vision vraiment optimiste de la vie et de la musique en général. C’était bon pour moi et c’était bon pour le groupe.

Dans une interview de 2015 accordée au The Jasta Show avec Jamey Jasta (Hatebreed, Kingdom Of Sorrow), Chris a déclaré au sujet des sessions d’écriture de chansons pour Dystopia :

Quand j’ai entendu les démos pour la première fois, c’était une boîte à rythmes, des samples de batterie et ce genre de choses, et ce n’était pas vraiment mon style de jeu. […] Et je voulais vraiment ne pas avoir à faire ça. Donc, tout de suite, j’en ai parlé à Dave. J’ai dit : “Écoute, je suis heureux que tu m’aies appelé. Mais est-ce que tu m’as appelé parce que quelqu’un t’a dit de m’appeler, ou est-ce que tu m’as appelé parce que tu as entendu ce que j’ai fait et que tu veux que je fasse un peu de ça sur ton disque ? Parce que ce qu’il y a dessus, ce n’est pas… ce n’est pas cool”.

M. Adler a poursuivi en disant que M. Mustaine était ouvert aux suggestions lors du processus d’écriture des chansons :

Par exemple, nous avons fait une reprise d’une chanson appelée Foreign Policy par Fear – un vieux morceau de Punk Rock – et c’était amusant. On l’a appris et joué en un jour. Et j’ai mis une tonne de double pédale. Il s’est arrêté au milieu de la chanson, et il s’est exclamé : “Woah woah woah. C’est quoi cette double pédale ? C’est une chanson de Punk Rock. Qu’est-ce que tu fais ?”. J’ai répondu : “Oui, c’est une chanson Punk Rock. Fear est un groupe de Punk Rock. Mais Megadeth est un groupe de Metal. Faisons-le à la manière de Megadeth”. Et on est passés à autre chose. Le jour suivant, il est revenu et il m’a dit : “Tu sais quoi ? J’y ai pensé hier soir. Tu as raison, mec. Faisons-le à la Megadeth”.

L’interview de Chris Adler par SaintVitusBar :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Saint Vitus Bar (@saintvitusbar)

1 Commentaire

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : blabbermouth.net