Burton C. Bell, ancien chanteur de Fear Factory, dit que Hybrid Theory de Linkin Park sonnait comme "Demanufacture pour les enfants"

à 17 h 24 min
Lecture 3 min.
Fear Factory prévoit de sortir de la nouvelle musique en 2021

L’ancien chanteur de Fear Factory, Burton C. Bell, a clairement fait savoir qu’il n’avait pas l’intention de réintégrer le groupe. Il souhaite plutôt se concentrer sur Ascension Of The Watchers, qui a sorti son dernier album, Apochrypha, en octobre dernier.

Dans une conversation révélatrice récemment mise en ligne par Metal Hammer, Bell a parlé franchement de son temps au sein de Fear Factory, de son départ et plus encore. Il parle notamment du premier album du groupe, Concrete, sorti en 1991 et enregistré avec Ross Robinson (qui a connu un grand succès en produisant des albums de Korn, Slipknot, Limp Bizkit et bien d’autres).

Robinson a poursuivi Fear Factory et a obtenu les droits de Concrete, ce qui a empêché sa sortie avant 2002. Interrogé par Metal Hammer sur ce qui s’est passé, Bell a répondu :

Dino et Ross étaient amis depuis un certain temps. Ross lançait son propre label, et il voulait que Fear Factory soit le premier groupe à y figurer. On a donc enregistré 16 chansons en une semaine, on se démenait, et puis tout d’un coup, Ross nous a remis des contrats. Un ami de Dino, qui est devenu plus tard notre manager, a dit : “Je ne signe pas ça”. Alors Ross a dit : “Vous ne pouvez pas disposer de l’album si vous ne signez pas le contrat”. Il nous a poursuivis en justice, ce qui a présagé du reste de la carrière de Fear Factory [rires].

Revenant sur le succès de l’album Demanufacture de 1995, et sur l’influence qu’il a eue sur le Nu Metal, il a déclaré :

Demanufacture a défini ma carrière. C’est comme ça que je le vois. Les gens ne savaient pas quoi penser de Soul Of A New Machine – était-ce du Metal, de l’industriel ou du Thrash ? – et les voix les déroutaient. Puis, on a fait l’album de remixes, Fear Is The Mindkiller, et ça a encore plus embrouillé les gens. Cependant, Demanufacture est l’album qui a fait de Fear Factory “Fear Factory”. C’était notre moment décisif. Il nous a donné un son, et a presque créé un nouveau genre. Je pense que beaucoup de gens ont essayé de le copier mais n’ont jamais réussi.

Quand on lui a demandé qui, il a répondu :

Eh bien, vous savez, Linkin Park a fait une version édulcorée de Demanufacture.

On lui a ensuite demandé ce qu’il pensait du premier album de Linkin Park, Hybrid Theory, certifié 12x platine. Il a répondu :

Je n’étais pas un fan. Je respecte ce qu’ils ont fait, mais pour moi, ça ressemblait à Demanufacture pour les enfants.

Le reste de la conversation porte sur son éloignement du groupe, admettant qu’il s’est reformé au début des années 2000 pour de l’argent et plus encore. Bell a mis fin à son implication dans Fear Factory à la fin de l’année dernière, après des années de batailles juridiques sur les marques déposées du groupe et autres. Ces procès ont été intentés par les anciens membres Raymond Herrera et Christian Olde Wolbers séparément contre Bell et Dino Cazares.

Dernièrement, Fear Factory a teasé son ultime opus avec Bell, et un nouveau single est prévu pour le 16 avril.

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : theprp.com