Le batteur de Cannibal Corpse déclare que la "cancel culture" est "ridicule" : "Tout le monde semble être offensé par tout"

à 15 h 34 min
Lecture 3 min.
Le batteur de Cannibal Corpse sur le vaccin contre le coronavirus : "Cela me dérange d'être obligé de me faire injecter quelque chose"
Solar Guitars: Guitares 100% Metal!

Le batteur de Cannibal Corpse, Paul Mazurkiewicz, s’est exprimé contre la montée du politiquement correct à l’ère des réseaux sociaux, affirmant que “tout le monde semble être offensé par tout” de nos jours.

M. Mazurkiewicz, dont le groupe a fait l’objet de nombreuses controverses en raison de ses pochettes et de ses paroles horriblement gores, s’est exprimé sur ce que certains considèrent comme une censure sélective de la liberté d’expression dans une nouvelle interview accordée à Wall Of Sound.

Lorsqu’on lui a demandé son avis sur la “cancel culture”, c’est-à-dire l’idée que quelqu’un, généralement une célébrité ou une personnalité publique, dont les idées ou les commentaires sont considérés comme offensants, devrait être boycotté, Paul a répondu :

C’est ridicule. Tout comme la censure – cela a toujours été ridicule pour nous. Je veux dire, allez, nous sommes un groupe d’horreur fictif. Regardez nos pochettes d’album – elles ne sont pas réelles ; ce sont des illustrations, et elles sont fantastiquement réalisées, pour la plupart. Allez, les gens, ces choses ne sont pas réelles. C’est comme un film d’horreur, ou un livre… Ça a toujours été ridicule pour nous, des trucs comme ça. Et puis cette histoire de cancel culture. J’en ai entendu parler il n’y a pas si longtemps, et je me suis dit : “Qu’est-ce qui se passe ?”. Tout le monde semble être offensé par tout. Si ce n’est pas 100 % P.C. [politiquement correct] de nos jours, alors les gens s’enflamment. Et ça devient incontrôlable, je pense. Alors, oui, c’est assez ridicule.

Mazurkiewicz n’est pas le premier musicien de Metal à s’exprimer contre la cancel culture. La semaine dernière, Dee Snider, le leader de Twisted Sister, qui a été appelé à témoigner devant le Sénat américain contre la proposition de placer des étiquettes d’avertissement sur les albums jugés “offensants” pour les auditeurs, a déclaré que “la censure avait beaucoup changé” au cours des dernières décennies.

Aujourd’hui, la censure existe toujours, mais elle est passée de la droite à la gauche. Nous sommes dans l’ère du politiquement correct, où nous devons faire attention à ce que nous disons et à qui nous offensons, et c’est très étrange.

Le nouvel album de Cannibal Corpse, Violence Unimagined, sortira le 16 avril via Metal Blade Records.

Interview de Paul Mazurkiewicz pour Wall Of Sound :

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Source : blabbermouth.net
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
album-seventh-son-of-a-seventh-son

Iron Maiden
Seventh Son Of A Seventh Son

Par Slipknot28, le 03/10/2022
Screaming For Vengeance

Judas Priest
Screaming For Vengeance

Par TonyOsbourne13, le 03/10/2022
Texas Flood

Stevie Ray Vaughan
Texas Flood

Par Kingeddie, le 28/09/2022
Plus d'actus sur Cannibal Corpse
L'actu Death Metal