Mikkey Dee ressent de la fierté et non de la tristesse quand il pense à Lemmy Kilmister de Motörhead

à 18 h 15 min
Lecture 3 min.
Mikkey Dee, batteur de Scorpions : "Je ne pense pas que l'on puisse garder le monde à l'arrêt plus longtemps"

Le légendaire batteur Mikkey Dee était le dernier invité de l’émission de radio Full Metal Jackie de ce week-end. L’homme très demandé, qui joue actuellement avec Scorpions, a parlé de Louder Than Noise… Live in Berlin, la dernière sortie des archives de Motörhead, qui présente le groupe lors d’un concert dans une arène en 2012.

Dee, qui a rejoint Motörhead en 1992, s’est félicité de la capacité du groupe à exploiter en permanence ses archives, et le choix d’une performance en 2012 prouve à quel point le groupe était viable jusqu’à la fin de sa carrière, ce qui signifie qu’il n’a pas à se contenter de performances vintage des décennies passées.

Bien que son compagnon de groupe, l’emblématique Lemmy Kilmister, lui manque, Dee a insisté sur le fait qu’il ne s’attarde pas sur l’absence du rockeur et que les souvenirs de leur temps ensemble le rendent heureux et le remplissent d’un sentiment de fierté.

À ce sujet, il a déclaré :

[Lorsque nous sortons un nouvel album tiré des archives], je ne suis pas triste, car nous avons vécu de belles années ensemble. Je suis heureux et fier d’avoir des souvenirs de tout cela. Lemmy me manque beaucoup, bien sûr, mais nous avons fait tellement de bonnes choses ensemble, que quand on sort un nouveau truc comme ça, c’est juste génial.

Il a poursuivi :

J’écoute le disque et je me dis : “Wow, nous avons joué cette chanson et celle-ci…”. On oublie un peu la liste des chansons jouées et on est surpris par la qualité du concert et l’atmosphère de l’arène. C’est bon, je dois dire. On se souvient de Lemmy et à quel point c’était bien. Ça ne me rend pas triste, mais ça me fait regretter le bon vieux temps.

Il a ajouté :

J’aime penser à Lemmy d’une manière totalement positive. Nous nous sommes tellement amusés ensemble que je chéris vraiment les souvenirs et l’histoire que nous avons créés. Si j’étais triste à chaque fois que nous mentionnons son nom ou que nous faisons quoi que ce soit à propos de l’ancien Motörhead, ce serait terrible. Donc, je souris quand j’écoute ça et je peux vraiment voir et entendre Lemmy juste en face de moi et ça m’apporte du bonheur au lieu de la tristesse.

Motörhead – Over the Top (Live in Berlin 2012) :

Source : loudwire.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Master of Reality

Black Sabbath
Master of Reality

Par Robert Bonham, le 25/06/2022
Dans le même sang

Trust
Dans le même sang

Par SixxMars013, le 09/06/2022
Fear Inoculum

Tool
Fear Inoculum

Par Dabdoob, le 31/05/2022
Plus d'actus sur Motörhead
L'actu Heavy Metal