Un fan russe de Rammstein condamné à 2 ans et demi de prison pour avoir diffusé la vidéo de Pussy

à 13 h 33 min
Lecture 3 min.
Un fan russe de Rammstein condamné à 2 ans et demi de prison pour avoir diffusé la vidéo de Pussy

Andrei Borovikov, le militant politique russe qui a été accusé de “production et distribution de pornographie” après avoir partagé la chanson Pussy de Rammstein sur les réseaux sociaux, a été condamné à deux ans et demi de prison.

Borovikov, âgé de 32 ans, a plaidé non coupable aux accusations. Son avocat, Andrei Kychin, a déclaré au Moscow Times qu’ils prévoyaient de faire appel de la décision.

Borovikov, l’ancien coordinateur du leader de l’opposition anti-Poutine Alexei Navalny, a partagé pour la première fois le clip vidéo sur le réseau social russe VKontakte en 2014. En 2020, après l’empoisonnement de Navalny – probablement par des agents travaillant pour le compte de Vladimir Poutine – Borovikov a soudainement été arrêté et inculpé.

Selon Natalia Zviagina, directrice du bureau d’Amnesty International à Moscou, l’hypothèse est que cette accusation montée de toutes pièces sert simplement d’excuse pour l’empêcher de continuer à combattre le régime fasciste de Poutine :

L’accusation portée contre Andreï Borovikov est totalement absurde. Il est évident qu’il est puni uniquement pour son militantisme, et non pour ses goûts musicaux. Ce n’est pas la première fois que les autorités russes utilisent une définition trop large de la “pornographie” comme prétexte pour enfermer leurs critiques. Au début du mois, l’artiste et militante féministe Yulia Tsvetkova a été jugée pour le même type d’infraction en raison de ses dessins de corps de femmes – il est étonnant que des affaires de ce genre puissent même être portées devant les tribunaux. Les poursuites engagées contre Andreï Borovikov sont une parodie de justice, et nous demandons que toutes les charges retenues contre lui soient abandonnées. Les autorités russes devraient se consacrer à remédier à la crise des droits de la personne qu’elles ont créée, et non à mettre au point de nouveaux moyens ridicules de poursuivre et de faire taire leurs détracteurs.

Cette théorie est renforcée par le fait que, comme le rapporte la BBC, “des centaines de reposts du même clip sont toujours disponibles sur VKontakte”, le réseau social russe utilisé par Borovikov, et que personne d’autre n’a été poursuivi pour avoir partagé le clip.

Rammstein n’a pas fait de commentaire sur la situation. La dernière fois que le groupe allemand a joué à Moscou en 2019, les guitaristes Paul Landers et Richard Kruspe se sont embrassés sur scène pour protester contre les lois anti-LGBTQ de la Russie.

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : metalsucks.net
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Evanescence annonce la date de sortie de The Bitter Truth ; le nouveau single Yeah Right est disponible

Evanescence
The Bitter Truth

Par Kingeddie, le 21/04/2021
Erra annonce les détails de son nouvel album éponyme, et sort le single Divisionary

Erra
Erra

Par Adrien, le 08/03/2021
A Day To Remember prévoit de sortir son nouvel album, You're Welcome, en mars (détails & single)

A Day To Remember
You're Welcome

Par MilkJugg, le 08/03/2021
Plus d'actus sur Rammstein
L'actu Heavy Metal