Mikkey Dee, l'ex-batteur de Motörhead, se souvient de la dernière fois qu'il a vu Lemmy Kilmister : "C'est vraiment triste"

à 14 h 26 min
Lecture 5 min.
Mikkey Dee, l'ex-batteur de Motörhead, se souvient de la dernière fois qu'il a vu Lemmy Kilmister : "C'est vraiment triste"
© Christie Goodwin, Redferns via Getty Images

Lors d’une récente interview accordée au podcast Waste Some Time With Jason Green, l’ex-batteur de Motörhead, Mikkey Dee, a déclaré que la légende, Ian “Lemmy” Kilmister, avait refusé d’arrêter les tournées dans les semaines précédant sa mort, même lorsque sa santé s’était gravement détériorée.

Mikkey Dee a déclaré :

Nous avons joué le dernier concert le 11 décembre [2015] à Berlin, et il est mort juste [deux] semaines plus tard. C’est évident, le gars est mort en pleine action. Phil [Campbell, guitariste de Motörhead] et moi avons essayé de le dissuader de poursuivre la seconde moitié de la tournée européenne après Noël. Mais c’était tout simplement impossible. J’ai dit à Phil : “Écoute, au lieu de discuter avec Lemmy ou d’essayer de le convaincre” – car nous avons proposé de prendre une pause de quelques mois pour qu’il puisse se reposer – j’ai dit : “Ne le mettons pas dans tous ses états. Laissons-le décider de ce qu’il veut faire. Il sait mieux que quiconque ce qu’il veut faire”. Il voulait être sur scène. Alors on s’est dit : “Soutenons-le plutôt” et c’est ce qu’on a fait. Mais malheureusement, nous n’avons jamais pu faire la seconde moitié de cette tournée européenne.

Lorsqu’on lui a demandé s’il se doutait, à son retour en Suède, que ce serait probablement la fin pour Lemmy, Mikkey a répondu :

Non, pas du tout, parce que j’ai parlé à Lemmy après ce concert à Berlin. Nous allions tous prendre des chemins différents, évidemment. J’allais prendre l’avion pour la Suède et Phil retournait au Pays de Galles. Lemmy devait retourner à Los Angeles, mais je crois qu’il allait prendre l’avion pour Londres, y passer une nuit ou deux, retrouver des amis et rentrer chez lui. Je lui ai parlé juste après le concert. Je suis allé dans sa loge et je lui ai dit : ‘Très bien. Retourne à L.A. et trouve deux autres chansons de Bad Magic [dernier album de Motörhead, 2015] que tu aimerais jouer en concert. On enlève les deux chansons qu’on a déjà jouées durant cette [première partie de la] tournée et on en met deux nouvelles”. Il a répondu: “Ok, d’accord. Je vais m’en occuper”. J’ai conclu : “On se retrouve après Noël”. Parce qu’on était le 11 décembre [2015] et je me suis dit qu’on échangerait entre Noël et le Nouvel An et qu’on déciderait des deux chansons à jouer en live pour la suite de la tournée. Il m’a dit : “Oui, je vais rentrer chez moi et travailler dessus”. Et c’était tout ! Il avait l’intention de revenir en Europe et de terminer cette tournée. Nous nous sommes donc salués comme d’habitude et c’est la dernière fois que je l’ai vu, en réalité. C’est vraiment triste.

Mikkey Dee a poursuivi en racontant que Lemmy avait essayé de changer son mode de vie à cause des nombreux problèmes de santé qu’il avait eus au cours des dernières années de sa vie :

Mon intime conviction est que c’était un peu trop tard. Il aurait peut-être dû changer [son mode de vie] un peu plus tôt. Mais connaissant Lemmy, il n’était pas fait pour ça, il faisait tout à sa manière. Et c’est ce qui a fait de lui ce qu’il était. Il n’a jamais fait de compromis avec sa musique, il n’a jamais fait de compromis avec l’amitié, il n’a jamais fait de compromis avec sa personnalité pour qui que ce soit, c’est pour ça que Motörhead était Motörhead, et est toujours Motörhead. Mais ceci dit, bien sûr, nous travaillions tous les trois, ensemble, il n’était pas une sorte de despote. Nous travaillions si bien ensemble, tous les trois, que c’est ce qui a créé la magie musicale du groupe.

Lemmy Kilmister est décédé le 28 décembre 2015 à l’âge de 70 ans, peu après avoir appris qu’il avait un cancer.

Motörhead a dû annuler un certain nombre de concerts en 2015 en raison du mauvais état de santé de Lemmy, bien que le groupe ait réussi à terminer la première partie de sa tournée européenne quelques semaines avant son décès.

En juin dernier, un nouveau biopic a été annoncé, Lemmy. Cet hommage sera réalisé par Greg Olliver, qui a déjà réalisé le précédent biopic éponyme de 2010.

VMI présentera le film au Marché du Film du Festival de Cannes en juillet 2021. Le biopic retracera la vie de Lemmy, qui a grandi à Stoke-on-Trent, est devenu un roadie de Jimi Hendrix et un membre du groupe de Rock psychédélique Hawkwind, avant de former Motörhead.

Une urne faite sur mesure contenant les cendres de Lemmy Kilmister est exposée dans le columbarium du cimetière Forest Lawn à Hollywood, en Californie.

Interview de Mikkey Dee pour Waste Some Time With Jason Green :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : blabbermouth.net
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Architects annonce son nouvel album For Those That Wish To Exist !

Architects
For Those That Wish To Exist

Par tommy, le 09/06/2021
Family Tree

Black Stone Cherry
Family Tree

Par tommy, le 08/06/2021
Gojira annonce son nouvel album, Fortitude, et publie un nouveau single !

Gojira
Fortitude

Par tommy, le 05/06/2021
Plus d'actus sur Motörhead
L'actu Heavy Metal