MetalZone débarque sur ton mobile !

Le guitariste de Korn se souvient de la réaction du groupe face au chant scat controversé de Jon Davis : "On l'a regardé, et on s'est dit : Qui es-tu ?"

à 11 h 19 min
Lecture 3 min.

Lors d’une apparition sur le podcast Do You Know Jack, Brian Head Welch, guitariste de Korn, a parlé du deuxième album du groupe, Life Is Peachy, sorti en 1996.

Lorsqu’on lui a demandé si le groupe avait ressenti une certaine pression lors de l’enregistrement de son deuxième album, Head a répondu : “Oui, c’est sûr.

[Les gars du label] essayaient de nous faire peur, ils disaient : ‘La poisse du deuxième album, vous ne voulez pas que ça vous arrive’. Nous devions avoir un album prêt dans six semaines. Et nous n’avions encore rien écrit.

Pour le premier disque, nous avons eu plusieurs années pour écrire et tout ça. Là, nous avions environ deux mois pour écrire et enregistrer un disque. On l’a fait si vite…

Le manager [et l’équipe] ne nous mettaient pas la pression, mais ils disaient : ‘Ça nous aiderait beaucoup si vous pouviez faire ça dans les temps. On en a déjà parlé au producteur et tout’.

Ross [Robinson, producteur] était jeune à l’époque, on était tous jeunes, et on s’est dit : ‘Ouais, on y va, on va tout déchirer !’. Une fois qu’on avait A.D.I.D.A.S., Twist et No Place to Hide, je me sentais plutôt bien.

Quand nous avons terminé Twist, nous étions tous impressionnés et nous nous sommes dit que nous allions l’utiliser comme intro.

Par la suite, Head a parlé du scat de Jonathan Davis au début de l’album, en disant : “On l’a regardé et on s’est dit : ‘Qui es-tu… ?’.

Lorsqu’on lui a demandé si c’était effectivement la première fois que Jonathan faisait du scat, Head a expliqué : “Oui. Il en avait fait un peu sur Ball Tongue, mais sur Twist, il y est allé à fond. Et on s’est dit, ‘Il a trouvé son truc !’.

On s’est dit : ‘OK, on va mettre ça au début de l’album, et les gens vont penser que ça ne sonne comme personne d’autre’. Et c’est l’une des clés de la musique, du moins à l’époque. Aujourd’hui encore, je dirais que si vous avez quelque chose d’unique et que cela vous fait ressentir quelque chose, vous allez sortir du lot.

Mais plus que tout, nous l’avons ressenti. Nous étions comme, ‘Oh mon dieu, je suis impatient de jouer ça sur scène’ – peu importe si 200 personnes étaient là ou des milliers. Parce que nous l’avons ressenti, nous avons ressenti l’énergie et la progression.

J’ai l’impression que ce n’est pas le meilleur album en termes de son, de production et tout, mais s’il n’y avait pas eu ces trois ou quatre chansons, nous aurions eu des problèmes, je pense.

Interview de Brian Head Welch pour Do You Know Jack :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Nu Metal Korn
Source : ultimate-guitar.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Korn
L'actu Nu Metal